mar. Oct 20th, 2020

Haïti – FLASH : La Mairie de Port-au-Prince met en disponibilité une partie de ses employés

2 min read
Spread the love

This post has already been read 103 times!

Bien que les recettes fiscales aient quadruplées depuis l’arrivée au pouvoir du Maire de Port-au-Prince Ralph Youry Chevry, pour passer de 100 millions à 400 millions de Gourdes, elles demeurent encore largement insuffisantes pour répondre aux importants besoins des contribuables et assurer le bon fonctionnement de l’administration municipale.

L’élargissement de l’assiette fiscale indispensable au développement de la capitale, ne produit pas encore les retombées escomptées. À titre d’exemple le taux de recouvrement de « Contribution foncière et des propriétés bâties » (CFPB) plus connu sous le nom d’’impôt locatif, bien qu’étant passé de 8 à 20% révèle que sur 22,000 bordereaux envoyés aux propriétaires sur les 100,000 propriétés bâties dans la commune, seulement 11,000 propriétaires ont assumé leur devoir de citoyen en payant leurs impôts.

À celé s’ajoute la crise socio-politique dont les effets désastreux sur l’économie de la capitale ont empêché la mairie de collecter les fonds nécessaires à son bon fonctionnement.

Devant cette situation alarmante, Ralph Youri Chevry informe que l’administration communale fait face à de graves difficultés financières et qu’en conséquence le Conseil municipal est dans l’obligation de mettre, en mise en disponibilité sans salaire, une partie des employés de la Mairie pour les mois de juillet, d’août et septembre… Un choc éprouvant pour les familles des employés concernés, qui doivent préparer la rentrée des classes de leurs enfants en septembre avec tout ce que cela implique comme dépenses.

L’administration municipale, précise dans une note que certains bureaux ont été déplacés à l’annexe de Canapé-Vert pour économiser du carburant, mais que les Directions et Services situés au Bicentenaire poursuivent leurs activités comme d’habitude. Une cellule d’urgence avec quelques employés de divers services va être constituée afin de desservir et répondre aux besoins urgents des contribuables…

Personne ne sait combien d’autres institution publique ou privées sont ou vont se retrouver dans la même situation. Nul ne peut dire combien de fonctionnaires sont déjà au chômage ou le seront à cause de la crise alors que l’État a déjà été dans l’impossibilité de payer les employés de la fonction publique au mois de mai dernier en raison de la paralysie de plusieurs semaines de la DGI par une grève

Facebook Comments

This post has already been read 103 times!

Partagez nos articles
0Shares

Supportez Nous

Translate »