La chambre des députés organisera le 7 août la séance au cours de laquelle elle devra statuer sur la demande de mise en accusation du président Jovenel Moïse, selon un Tweet du président de cette assemblée, Gary Bodeau.

Port-au-Prince, le 1er août 2019.- C’est sur son compte twitter que le président de la chambre des députés, Gary Bodeau, a annoncé la nouvelle.

La séance au cours de laquelle les députés vont statuer sur la demande de mise en accusation du président Jovenel Moïse, souhaitée par des députés de l’opposition, aura lieu le 7 août prochain.

L’élu de Delmas a également annoncé dans un autre tweet que la commission devant statuer sur les pièces du premier ministre nommé Fritz William Michel a été constituée.

Il faut dire que le chef de l’exécutif Jovenel Moïse souhaite que les parlementaires contribuent à l’installation d’un nouveau gouvernement pour entre autres, gérer en toute urgence, la prochaine rentrée scolaire.

Il y a également les dossiers relatives aux problèmes de l’insécurité et aux urgences que pourraient occasionner les intempéries pendant de la saison cyclonique qui exigent, selon le président Moïse, l’installation d’un gouvernement légitime.