octobre 17, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Haïti – FLASH : En RD les haïtiens sous l’oeil des drones

2 min read

Warning: Attempt to read property "post_excerpt" on null in /srv/disk5/3553831/www/letoutauplurielmagazine.com/wp-content/themes/newsphere/inc/hooks/hook-single-header.php on line 67
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Haïti - FLASH : En RD les haïtiens sous l’oeil des drones

Le Ministre de la Défense de la République dominicaine, le Lieutenant-général Rubén Darío Paulino Sem a souligné le strict contrôle exercé par les autorités militaires tout au long de la frontière avec Haïti.

Il a expliqué que pour assurer ce contrôle dans les zones frontalières avec Haïti, les autorités dominicaines étaient assistées d’une flotte de 43 drones équipés des dernières technologies et de caméra de vision nocturne. Notez que certains de ces drones peuvent rester en l’air 24 heures sur 24 étant alimenté par un fils relié au sol, alors que d’autres sont autonome et ont une portée pouvant atteindre 100 km. Tous ces drones retransmettent les images de leur caméra à des postes de monitoring au sol ou pour certains par internet, au quartier Général à Santo Domingo. Outres les drones, 3 hélicoptères assurent une surveillance aérienne et des patrouilles au sols se chargent des interventions, qu’il s’agissent d’interceptions d’haïtiens illégaux tentant d’entrer illégalement sur le territoire dominicain ou de saisies de marchandises de contrebande en provenance d’Haïti (ail, cigarettes, alcool, stupéfiants entre autres)

Par ailleurs, le Ministre Paulino Sem a reconnu que des drones de surveillance à long rayon d’action, doté des technologies les plus avancées étaient utilisés dans les provinces de Santiago de Los Caballeros, Santo Domingo et dans le Sud, dont les images sont retransmises à des centres de surveillance. Ces drones permettent de révéler les lieux ou se trouve des migrants clandestins (chantiers, champs, lieux d’habitations, commerces, marchés etc…) mais aussi lutter contre la délinquance, le banditisme et la contrebande.

Si la République Dominicaine fait de plus en plus appel aux drones, ce n’est pas seulement pour des usages de surveillance. Ainsi dans le domaine de la santé des drones sont utilisés pour des livraisons de médicaments ou de sang d’urgence entre centres hospitaliers ou vers des laboratoires médicaux pour des analyses. La protection civile s’en sert également en cas de catastrophe outre pour localiser des sinistrés, organiser des sauvetages ou apporter de l’aide dans des zones isolés difficiles d’accès, avec des drones pouvant transporter jusqu’au 40 kg de charge utile par voyage.