octobre 27, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Haïti – Politique : 12 Sénateurs s’opposeraient au nouveau Gouvernement

2 min read

Warning: Attempt to read property "post_excerpt" on null in /srv/disk5/3553831/www/letoutauplurielmagazine.com/wp-content/themes/newsphere/inc/hooks/hook-single-header.php on line 67
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Haïti - Politique : 12 Sénateurs s’opposeraient au nouveau Gouvernement

12 sénateurs ne soutiennent pas Jovenel Moïse et son Gouvernement et s’opposent au nouveau cabinet ministériel, a affirmé cette semaine le Sénateur Sorel Jacinthe (INITE) ancien allié du Chef de l’État, qui a pris ses distances avec Jovenel Moïse, depuis juillet dernier, alors que vendredi 23 août « devrait » se tenir la séance ratification à la Chambre basse du Premier Ministre nommé Fritz William Michel .
Cette déclaration intervient alors que le Sénateur Joseph Lambert, ancien Président du Sénat, un allié du Pouvoir en place vient d’annoncer qu’il passait dans l’opposition

Sur les ondes d’une radio de la capitale, le Sénateur Lambert, a déclaré « Si l’on pense que ma décision de m’arranger dans le camp de l’opposition politique aujourd’hui c’est de la démagogie, je vais faire ce que je n’ai jamais imaginé faire. Je vais gagner la rue à l’instar de Moïse Jean-Charles et d’André Michel et je vous donne la garantie que Jovenel ne passera pas même deux semaines au pouvoir » il s’estime trahi par le Chef de l’Etat, qui ne l’a pas pas consulté dans la nomination comme Premier Ministre de Fritz William Michel qu’il estime sans expérience. Il déplore également le manque d’« élégance » du Chef de l’État « qui ne comprend pas la réalité politique. »

Pendant que les jeux politiques se multiplient au Parlement, les principaux indicateurs économiques continuent de s’effondrer, l’insécurité alimentaire et la violence augmentent sur presque tout le territoire national, le pouvoir d’achat des citoyens diminue et la colère populaire gronde, stimulée par l’opposition radicale…