lun. Nov 30th, 2020

Crise sociale Des forces spéciales dominicaines déployées à la frontière

2 min read
Spread the love

This post has already been read 44 times!

Santo Domingo, le mardi 24 septembre 2019.- « Suite aux émeutes et troubles politiques qui se poursuivent en Haïti, l’Armée dominicaine annonce que les « forces spéciales » maintiennent une surveillance renforcée à la frontière avec le pays voisin », lit-on dans les colonnes de l’agence en ligne dominicaine Vigilente Informativo.
Cette annonce intervient après qu’un sénateur, Jean Marie Ralph Féthière, ait fait deux blessés par balles, dont un photojournaliste, au Parlement haïtien.
Des scènes de pillages, des incendies de bâtiments et de véhicules ont également été enregistrés lundi à Port-au-Prince.
«#EjercitoRD renforce les 391 kilomètres de frontière, les forces spéciales étant prêtes la semaine dernière pour assurer la sécurité dans la région», a déclaré l’institution sur son compte Twitter @EjercitoRD.
Dans un autre article publié sur les réseaux sociaux dominicains, l’armée souligne qu’elle mène des actions coordonnées avec la marine, l’armée de l’air et le corps spécialisé de la sécurité des frontières terrestres.
Ces mêmes sources ajoutent que l’Armée dominicaine va utiliser la mobilité et des technologies telles que les drones, les avions et les véhicules tout-terrain ».
Les messages de l’armée dominicaine sont accompagnés d’images des troupes déployées à la frontière, notamment à Jimaní, le point le plus proche de Port-au-Prince.
Sur une des images publiées sur les medias sociaux dominicains, on peut aussi voir le chef de l’Armée, le Général Major Estanislao Gonell Regalado, ainsi que plusieurs soldats au siège de cette institution à Jimaní, ville frontalière avec Malpasse.

Facebook Comments

This post has already been read 44 times!

Partagez nos articles
0Shares

Supportez Nous

Translate »