octobre 17, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Haïti sombre dans le chaos, alors que Jovenel Moïse s’accroche au pouvoir

2 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 Une sanglante journée s’annonce sur Port-au-Prince et les villes de provinces ce vendredi, malgré l’adresse à la nation du président de la République, en milieu de semaine, qui n’a fait que jeter de l’huile sur le feu.

La liste des victimes s’allonge tandis que le bilan des pertes matérielles s’alourdit.

Dès le lever du soleil, la population a déjà commencé à faire face à la mort aux Cayes, où le corps sans vie d’un jeune homme de 22 ans, Gerlot Labossiere a été constatée au moment où des tentatives de pillage et d’incendie ont eu lieu dans divers coins de la métropole du Sud.

A Port-au-Prince, des barricades de pneus enflammés sont érigés un peu partout, tandis que, durant la nuit, près d’une dizaine de véhicules de location de l’entreprise commerciale AVIS ont été incendiés.

Des manifestants, aux Gonaïves, ont mis le feu dans les locaux du bureau de la délégation départementale vendredi matin.

A Cité Soleil, la base de l’UDMO (Unité Départementale de Maintien de l’Ordre) a été incendiée et pillée par les protestataires réclamant la démission et l’arrestation de Jovenel Moïse.

Accusés d’avoir l’habitude de réprimer les manifestants, les agents cantonnés sur cette base ont été secourus et évacués par des policiers de la Swat Team. Une personne a perdu la vie et huit véhicules ont été incendiés dans cette attaque.