octobre 25, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Le leader de la plate-forme « Pitit Desalin » pointe la cible du doigt : La bourgeoise haïtienn tout en évitant des gens de la classe moyenne.

1 min read

Warning: Attempt to read property "post_excerpt" on null in /srv/disk5/3553831/www/letoutauplurielmagazine.com/wp-content/themes/newsphere/inc/hooks/hook-single-header.php on line 67
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le leader de la plate-forme « Pitit Desalin » pointe la cible du doigt : La bourgeoise haïtienne. Jean Charles Moïse demande à la population d’éviter tout pillage de magasins des gens de la classe moyenne. « Ne commettez pas les mêmes erreurs d’après 86. Les artisans du système sont ceux de la bourgeoise, et non ceux de la classe moyenne »,  croit le leader.
Ces propos sont tenus par Jean Charles Moïse ce 25 septembre au journal « Premye Okazyon » de la Radio Caraïbes FM. L’opposant farouche au pouvoir en place estime que le système pourra se reproduire avec cette bourgeoise, comme ça été le cas après les événements de 1986. Il encourage, en ce sens, la population a aller vers ceux qui, croit-il, sont responsables de la misère dans le Pays.
À rappeler qu’en début de semaine, des protestations ont éclaté, après l’échec de la séance de ratification de l’énoncé de politique générale de Fritz William Michel. Des partisans de l’opposition et des membres de la population ont gagné les rues, pillé, saccagé plusieurs magasins dans la commune de Pétion Ville.
Fanel Delva