octobre 25, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Catastrophe humanitaire dans les hôpitaux..

10 min read

Warning: Attempt to read property "post_excerpt" on null in /srv/disk5/3553831/www/letoutauplurielmagazine.com/wp-content/themes/newsphere/inc/hooks/hook-single-header.php on line 67
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vendredi, le Dr Franck Généus, Président de l’Association des hôpitaux privés s’est alarmé devant la situation de « catastrophe humanitaire » qui frappe de plein fouet le secteur hospitalier, victime collatérale avec la population, provoquée par les manifestations violentes quotidienne qui paralysent de nombreuses activités au pays et mettent en danger la vie des patients.

Il a rappelé que des hôpitaux ont de grave problème d’approvisionnement en produits médicaux (médicaments, sang, oxygène etc… ) en raison des difficultés de circuler, ajoutant que les hôpitaux ont aussi besoin de carburant pour les groupes électrogènes indispensables pour la vie de nombreux patients qui dépendent d’équipement fonctionnant à l’électricité en cas de panne fréquente du courant de ville…

Il a mentionne également la nécessité de pouvoir transporter les malades et le personnel médical, déplorant des attaques contre des ambulances et certains hôpitaux pris pour cible pour avoir respecter la loi et informé la police, chaque fois qu’ils reçoivent un blessé par balle.

Il appelle l’État a mettre en place « un corridor humanitaire » pour permettre le déplacement des personnels médiaux et des patients, la circulation des ambulances en toute sécuirté et l’approvisionnement des hôpitaux en urgence.

Vendredi, le Dr Franck Généus, Président de l’Association des hôpitaux privés s’est alarmé devant la situation de « catastrophe humanitaire » qui frappe de plein fouet le secteur hospitalier, victime collatérale avec la population, provoquée par les manifestations violentes quotidienne qui paralysent de nombreuses activités au pays et mettent en danger la vie des patients.

Il a rappelé que des hôpitaux ont de grave problème d’approvisionnement en produits médicaux (médicaments, sang, oxygène etc… ) en raison des difficultés de circuler, ajoutant que les hôpitaux ont aussi besoin de carburant pour les groupes électrogènes indispensables pour la vie de nombreux patients qui dépendent d’équipement fonctionnant à l’électricité en cas de panne fréquente du courant de ville…

Il a mentionne également la nécessité de pouvoir transporter les malades et le personnel médical, déplorant des attaques contre des ambulances et certains hôpitaux pris pour cible pour avoir respecter la loi et informé la police, chaque fois qu’ils reçoivent un blessé par balle.

Il appelle l’État a mettre en place « un corridor humanitaire » pour permettre le déplacement des personnels médiaux et des patients, la circulation des ambulances en toute sécuirté et l’approvisionnement des hôpitaux en urgence.

Vendredi, le Dr Franck Généus, Président de l’Association des hôpitaux privés s’est alarmé devant la situation de « catastrophe humanitaire » qui frappe de plein fouet le secteur hospitalier, victime collatérale avec la population, provoquée par les manifestations violentes quotidienne qui paralysent de nombreuses activités au pays et mettent en danger la vie des patients.

Il a rappelé que des hôpitaux ont de grave problème d’approvisionnement en produits médicaux (médicaments, sang, oxygène etc… ) en raison des difficultés de circuler, ajoutant que les hôpitaux ont aussi besoin de carburant pour les groupes électrogènes indispensables pour la vie de nombreux patients qui dépendent d’équipement fonctionnant à l’électricité en cas de panne fréquente du courant de ville…

Il a mentionne également la nécessité de pouvoir transporter les malades et le personnel médical, déplorant des attaques contre des ambulances et certains hôpitaux pris pour cible pour avoir respecter la loi et informé la police, chaque fois qu’ils reçoivent un blessé par balle.

Il appelle l’État a mettre en place « un corridor humanitaire » pour permettre le déplacement des personnels médiaux et des patients, la circulation des ambulances en toute sécuirté et l’approvisionnement des hôpitaux en urgence.

Vendredi, le Dr Franck Généus, Président de l’Association des hôpitaux privés s’est alarmé devant la situation de « catastrophe humanitaire » qui frappe de plein fouet le secteur hospitalier, victime collatérale avec la population, provoquée par les manifestations violentes quotidienne qui paralysent de nombreuses activités au pays et mettent en danger la vie des patients.

Il a rappelé que des hôpitaux ont de grave problème d’approvisionnement en produits médicaux (médicaments, sang, oxygène etc… ) en raison des difficultés de circuler, ajoutant que les hôpitaux ont aussi besoin de carburant pour les groupes électrogènes indispensables pour la vie de nombreux patients qui dépendent d’équipement fonctionnant à l’électricité en cas de panne fréquente du courant de ville…

Il a mentionne également la nécessité de pouvoir transporter les malades et le personnel médical, déplorant des attaques contre des ambulances et certains hôpitaux pris pour cible pour avoir respecter la loi et informé la police, chaque fois qu’ils reçoivent un blessé par balle.

Il appelle l’État a mettre en place « un corridor humanitaire » pour permettre le déplacement des personnels médiaux et des patients, la circulation des ambulances en toute sécuirté et l’approvisionnement des hôpitaux en urgence.

Vendredi, le Dr Franck Généus, Président de l’Association des hôpitaux privés s’est alarmé devant la situation de « catastrophe humanitaire » qui frappe de plein fouet le secteur hospitalier, victime collatérale avec la population, provoquée par les manifestations violentes quotidienne qui paralysent de nombreuses activités au pays et mettent en danger la vie des patients.

Il a rappelé que des hôpitaux ont de grave problème d’approvisionnement en produits médicaux (médicaments, sang, oxygène etc… ) en raison des difficultés de circuler, ajoutant que les hôpitaux ont aussi besoin de carburant pour les groupes électrogènes indispensables pour la vie de nombreux patients qui dépendent d’équipement fonctionnant à l’électricité en cas de panne fréquente du courant de ville…

Il a mentionne également la nécessité de pouvoir transporter les malades et le personnel médical, déplorant des attaques contre des ambulances et certains hôpitaux pris pour cible pour avoir respecter la loi et informé la police, chaque fois qu’ils reçoivent un blessé par balle.

Il appelle l’État a mettre en place « un corridor humanitaire » pour permettre le déplacement des personnels médiaux et des patients, la circulation des ambulances en toute sécuirté et l’approvisionnement des hôpitaux en urgence.

Vendredi, le Dr Franck Généus, Président de l’Association des hôpitaux privés s’est alarmé devant la situation de « catastrophe humanitaire » qui frappe de plein fouet le secteur hospitalier, victime collatérale avec la population, provoquée par les manifestations violentes quotidienne qui paralysent de nombreuses activités au pays et mettent en danger la vie des patients.

Il a rappelé que des hôpitaux ont de grave problème d’approvisionnement en produits médicaux (médicaments, sang, oxygène etc… ) en raison des difficultés de circuler, ajoutant que les hôpitaux ont aussi besoin de carburant pour les groupes électrogènes indispensables pour la vie de nombreux patients qui dépendent d’équipement fonctionnant à l’électricité en cas de panne fréquente du courant de ville…

Il a mentionne également la nécessité de pouvoir transporter les malades et le personnel médical, déplorant des attaques contre des ambulances et certains hôpitaux pris pour cible pour avoir respecter la loi et informé la police, chaque fois qu’ils reçoivent un blessé par balle.

Il appelle l’État a mettre en place « un corridor humanitaire » pour permettre le déplacement des personnels médiaux et des patients, la circulation des ambulances en toute sécuirté et l’approvisionnement des hôpitaux en urgence.

Vendredi, le Dr Franck Généus, Président de l’Association des hôpitaux privés s’est alarmé devant la situation de « catastrophe humanitaire » qui frappe de plein fouet le secteur hospitalier, victime collatérale avec la population, provoquée par les manifestations violentes quotidienne qui paralysent de nombreuses activités au pays et mettent en danger la vie des patients.

Il a rappelé que des hôpitaux ont de grave problème d’approvisionnement en produits médicaux (médicaments, sang, oxygène etc… ) en raison des difficultés de circuler, ajoutant que les hôpitaux ont aussi besoin de carburant pour les groupes électrogènes indispensables pour la vie de nombreux patients qui dépendent d’équipement fonctionnant à l’électricité en cas de panne fréquente du courant de ville…

Il a mentionne également la nécessité de pouvoir transporter les malades et le personnel médical, déplorant des attaques contre des ambulances et certains hôpitaux pris pour cible pour avoir respecter la loi et informé la police, chaque fois qu’ils reçoivent un blessé par balle.

Il appelle l’État a mettre en place « un corridor humanitaire » pour permettre le déplacement des personnels médiaux et des patients, la circulation des ambulances en toute sécuirté et l’approvisionnement des hôpitaux en urgence.

Vendredi, le Dr Franck Généus, Président de l’Association des hôpitaux privés s’est alarmé devant la situation de « catastrophe humanitaire » qui frappe de plein fouet le secteur hospitalier, victime collatérale avec la population, provoquée par les manifestations violentes quotidienne qui paralysent de nombreuses activités au pays et mettent en danger la vie des patients.

Il a rappelé que des hôpitaux ont de grave problème d’approvisionnement en produits médicaux (médicaments, sang, oxygène etc… ) en raison des difficultés de circuler, ajoutant que les hôpitaux ont aussi besoin de carburant pour les groupes électrogènes indispensables pour la vie de nombreux patients qui dépendent d’équipement fonctionnant à l’électricité en cas de panne fréquente du courant de ville…

Il a mentionne également la nécessité de pouvoir transporter les malades et le personnel médical, déplorant des attaques contre des ambulances et certains hôpitaux pris pour cible pour avoir respecter la loi et informé la police, chaque fois qu’ils reçoivent un blessé par balle.

Il appelle l’État a mettre en place « un corridor humanitaire » pour permettre le déplacement des personnels médiaux et des patients, la circulation des ambulances en toute sécuirté et l’approvisionnement des hôpitaux en urgence.

Vendredi, le Dr Franck Généus, Président de l’Association des hôpitaux privés s’est alarmé devant la situation de « catastrophe humanitaire » qui frappe de plein fouet le secteur hospitalier, victime collatérale avec la population, provoquée par les manifestations violentes quotidienne qui paralysent de nombreuses activités au pays et mettent en danger la vie des patients.

Il a rappelé que des hôpitaux ont de grave problème d’approvisionnement en produits médicaux (médicaments, sang, oxygène etc… ) en raison des difficultés de circuler, ajoutant que les hôpitaux ont aussi besoin de carburant pour les groupes électrogènes indispensables pour la vie de nombreux patients qui dépendent d’équipement fonctionnant à l’électricité en cas de panne fréquente du courant de ville…

Il a mentionne également la nécessité de pouvoir transporter les malades et le personnel médical, déplorant des attaques contre des ambulances et certains hôpitaux pris pour cible pour avoir respecter la loi et informé la police, chaque fois qu’ils reçoivent un blessé par balle.

Il appelle l’État a mettre en place « un corridor humanitaire » pour permettre le déplacement des personnels médiaux et des patients, la circulation des ambulances en toute sécuirté et l’approvisionnement des hôpitaux en urgence.

Vendredi, le Dr Franck Généus, Président de l’Association des hôpitaux privés s’est alarmé devant la situation de « catastrophe humanitaire » qui frappe de plein fouet le secteur hospitalier, victime collatérale avec la population, provoquée par les manifestations violentes quotidienne qui paralysent de nombreuses activités au pays et mettent en danger la vie des patients.

Il a rappelé que des hôpitaux ont de grave problème d’approvisionnement en produits médicaux (médicaments, sang, oxygène etc… ) en raison des difficultés de circuler, ajoutant que les hôpitaux ont aussi besoin de carburant pour les groupes électrogènes indispensables pour la vie de nombreux patients qui dépendent d’équipement fonctionnant à l’électricité en cas de panne fréquente du courant de ville…

Il a mentionne également la nécessité de pouvoir transporter les malades et le personnel médical, déplorant des attaques contre des ambulances et certains hôpitaux pris pour cible pour avoir respecter la loi et informé la police, chaque fois qu’ils reçoivent un blessé par balle.

Il appelle l’État a mettre en place « un corridor humanitaire » pour permettre le déplacement des personnels médiaux et des patients, la circulation des ambulances en toute sécuirté et l’approvisionnement des hôpitaux en urgence.

Vendredi, le Dr Franck Généus, Président de l’Association des hôpitaux privés s’est alarmé devant la situation de « catastrophe humanitaire » qui frappe de plein fouet le secteur hospitalier, victime collatérale avec la population, provoquée par les manifestations violentes quotidienne qui paralysent de nombreuses activités au pays et mettent en danger la vie des patients.

Il a rappelé que des hôpitaux ont de grave problème d’approvisionnement en produits médicaux (médicaments, sang, oxygène etc… ) en raison des difficultés de circuler, ajoutant que les hôpitaux ont aussi besoin de carburant pour les groupes électrogènes indispensables pour la vie de nombreux patients qui dépendent d’équipement fonctionnant à l’électricité en cas de panne fréquente du courant de ville…

Il a mentionne également la nécessité de pouvoir transporter les malades et le personnel médical, déplorant des attaques contre des ambulances et certains hôpitaux pris pour cible pour avoir respecter la loi et informé la police, chaque fois qu’ils reçoivent un blessé par balle.

Il appelle l’État a mettre en place « un corridor humanitaire » pour permettre le déplacement des personnels médiaux et des patients, la circulation des ambulances en toute sécuirté et l’approvisionnement des hôpitaux en urgence.