La crise politique actuelle : A chacun de jouer sa partition ! Ne Confondons pas les Rôles !!! – Le Tout Au PlurielMagazine
mer. Jan 27th, 2021

La crise politique actuelle : A chacun de jouer sa partition ! Ne Confondons pas les Rôles !!!

3 min read
Spread the love

This post has already been read 51 times!

Nous, Organisation des Citoyens pour une Nouvelle Haïti (OCNH), Combite pour la Paix et le Développement (CPD), Collectif  des Organisations pour a Defense des Droits des Migrants et des Rapatriés (CODDEMIR), Centre d’Animation Paysanne et d’Action Communautaire (CAPAC), Kòdinasyon pou Devlòpman Sidès (KODESS) et Centre de Formation pour l’Entraide et le Développement Communautaire (CFEDEC) , Flore des Femmes Cayes Jacmel(FFCJ),  Lakou Timoun (LAT) réaffirmons notre soutien au peuple haïtien qui vit des jours sombres.

Nous avons appris avec stupéfactions que des organisations de Droits humains seront appelées pour faire partir de  la commission de facilitation et de passation aux pouvoirs, nous tenons à informer les secteurs politiques de l’opposition  que comme acteurs nationaux, les  activités des organisations des Droits humains visent à transformer la société Haïtienne dans l’objectif de: Remédier aux situations de violations des droits de l’homme et consolider les processus de démocratisation. Ainsi notre statut d’organisation de promotion et défense des droits de l’homme en ce moment precis ,  nous confère un rôle d’observateurs non d’acteurs.  En cas d’un dénouement de la crise dans le cadre d’une entente  consensuelle , le secteur des  droits humains peut toujours jouer un rôle de facilitation pouvant aboutir à um climat de paix et de stabilité.

Conformément à l’éthique ,aux valeurs sous-jacentes de la declaration universelle des droits de l’homme  stipulant les principes de non partisan, de l’impartalité et de la méthodologie d’intervention des organisations du secteur des droits humains, nous nous inscrivons contre la présence de délégué-e-s du secteur au sein de la commission de facilitation et de passation et de pouvoirs. Ce rôle n’est pas du ressort d’organisations de Droits Humains. Nous conseillons aux instigateurs de cette structure d’impliquer plutôt d’autres acteurs de la vie nationale  en lieu et place de représentants du secteur des droits humains.

Nous nous accrochons à notre recommandation de  mise en place d’un Gouvernememt  de transition qui aura durant son mandat à réaliser les grands chantiers suivants :
1- Organiser le procès PetroCaribe sans parti pris
2- Réaliser un dialogue national franc, inclusif et sincère
3- Définir de concert avec les partis politiques et les autres secteurs porteurs de la nation le contenu du décret électoral
4- Mettre en place une assemblée constituante ayant pour mission de doter le pays d’une Constitution prenant compte des recommandations de la Commission Spéciale de la Chambre des Députés
5- Renforcer l’appareil judiciaire en passant par l’autonomisation du pouvoir judicaire jusqu’à date sous l’emprise de l’Exécutif et du Législatif
6- Mettre en œuvre un Conseil Electoral Provisoire ayant pour mission d’organiser des élections générales anticipées honnêtes et crédibles
7- Améliorer la situation des droits de l’homme en Haïti.
8- Nommer  un expert independant des droits humains en Haïti de l’ONU

Et nous continuons à apporter notre contribution à l’actualisation de ces dispositions et de celles jugées utiles et nécessaire.

Port-au-Prince, le 2  Octobre 2019

   Me Camille OCCIUS : Coordonnateur général OCNH +50936288142
Fritznel PIERRE : Directeur Exécutif CPD +50938908430
Pierre Garot NERE : Directeur Exécutif CODDEMIR +50937174703
Vitalème ACCÈUS  : Directeur Exécutif CAPAC +50937207026
Patrick Saintil, Coordonnateur Général, KODESS, +509 3718 0370
Edex Paul,Coordonnateur Général, CFEDEC +509 3642 2507
Michelet Obeissant ,Lakouc.f. Timoun , +509 3642 8779
Wilda  Pyram, Flores des Femmes de Cayes Jacmel +509 3848 7763

Facebook Comments

This post has already been read 51 times!

Partagez nos articles
0Shares

Supportez Nous

Translate »