octobre 27, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

*REGARD SUR LA CRISE HAÏTIENNE*

2 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il ne faut pas que nous soyons des parias dans notre pays. Et que l’on voie les conséquences du mal que nous déplorons; des centaines de familles sur le pavé, faute de travail; nos enfants se livrant à la paresse. Dans un avenir non  lointain, la République aura un grand problème social à resoudre si dès maintenant on ne prend les décisions qu’il faut.

La crise politique haïtienne affecte tous les secteurs de la vie nationale. Elle met en péril davantage l’avenir du pays qui longtemps paraissait compromettant. L’ éducation est à genoux. Les écoles sont astreintes à fermer ses portes en raison des manifestations organisées à l’échelle du pays contre un président dont l’administration ne peut satisfaire les besoins les plus élémentaires de survie d’un peuple.

L’ éducation est la base de toute société. Un pays dont les dirigeants ne font pas de l’éducation une priorité, une vraie pri-orité, est pareil à un bateau naviguant au gré des vagues. Quelqu’un a dit que si on veut detruire un pays, il suffit tout simplement de mener à mal son système éducatif.

C’est dommage qu’en Haiti la politicaillerie prevaut sur tout, en dépit des conséquences néfastes pour le pays.  Nos dirigeants n’arrivent malheureusement pas à dépasser leur ego lorsqu’il s’agit de décider pour le pays.

Des millions sont dépensés pour des projets cosmétiques tandis que les vrais problèmes nationaux ne sont pas adressés. Les policiers, les enseignants, les personnels médicaux…sont traités en parents pauvres par l’Etat alorsque de  contrats leonins sans réel besoin continuent à tarir l’argent du trésor public.

Ce moment critique que traverse Haïti est désormais l’opportune occasion pour constituer les vrais États Généraux de la Nation où les vraies priorités du pays et les fondamentaux du peuple haitien doivent s’adresser et faire l’objet d’un document sacré que les futurs dirigeants du pays devront s’engager à respecter et l’appliquer pour le bonheur du pays. C’est le moment favorable de croire qu’après le pain quotidien l’éducation est le premier besoin de l’homme. C’est aussi le temps de comprendre que tout homme a droit à la santé, à un logement décent comme le stipule la première génération des droits de l’homme.

*Wensen PROPHÈTE*
_Roi Prophète_
*_Pédagogue de Profession_*
Île de La Tortue, Haïti.