octobre 19, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Moins d’une année après son lancement;le parti politique Nouvelle Orientation Unifiée pour Libérer Haïti (NOULHA),réaffirme sa place dans l’opposition!!!

2 min read

Warning: Attempt to read property "post_excerpt" on null in /srv/disk5/3553831/www/letoutauplurielmagazine.com/wp-content/themes/newsphere/inc/hooks/hook-single-header.php on line 67
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au point où la tendance à la mobilisation est au point mort et face au dernière sortie de l’ambassadrice américaine,rappelant tous les secteurs de la classe politique à s’asseoir pour dialoguer;le parti politique Nouvelle Orientation Unifiée pour Libérer Haïti (NOULHA) à rencontré la presse le jeudi 7 novembre 2019,pour renouveler son engagement à la lutte visant à la démission du président de la république.

Avec son staff dirigeant;le Dr. Louis Gérald Gilles;dans son adresse a rappelé la population leur sens de combat et souligne que l’heure n’est pas au diversion ni la division,ou encore moins la confusion ou la récupération de la lutte par des gens venus de nul part;mais plutôt à la démission.

Pour le secrétaire général du parti,le parti supporte sans réserve les partisans de l’opposition victimes des cas de meurtre et d’arrestations arbitraires,ainsi le parti NOULHA se positionne en bon avant-gardiste en vue de donner à la population haïtienne ce qu’il réclame,en passant par la démission du président de la république.

Faisant appel à la sagesse et le respect de chaque acteur majeur dans la crise,il encourage les militants à rester figés derrière leurs barricades.

Qualifie de démagogique la décision d’augmenter le salaire minimum;Me. Renant Aristide;secrétaire général adjoint du parti,à prêter le slogan des artistes se disant:lage pye w,et appel à la reprise de la mobilisation populaire.

Faisant la promotion de la révolution douce;NOULHA,qualifie voit un scénario dans l’histoire du retrait des contrats d’électricité,alors que ceux de ses cobailles.

Aristhène René pour LTP/Magazine!!!