octobre 16, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Présentation d’un plan de travail et demande de collaboration du coodonateur général de l’office national de la migration (ONM)

4 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dans un point de presse donné le mercredi 6 novembre 2019,Mr. Jean Négot Bonheur Delva a présenté au publique son plan d’action et aussi rénouvelle sa collaboration avec ses partenaires locaux et internationaux.

En tout début,le coordonnateur à situé son plan d’action sur 4 grands axes:
1)Le renforcement des capacités organisationnelles de l’ONM.
2)L’accueil des migrants haïtien de retour forcé.
3)La prévention de la migration irrégulière.
4)Enfin,le renforcement des des partenariats.

1)Le volet du renforcement des capacités organisationnelles de l’ONM a pour objectif d’améliorer la qualité des services offerts par l’institution tout en envisageant un ensemble de mesures qui implique des dispositions pour renforcer les cadres normatifs,administratifs et techniques.

Ces cadres sont dits administratifs,techniques ou logistiques,accueil des migrants haïtien de retour forcé,prévention de la migration irrégulière,et le renforcement de partenariat.

Dans le cadre normatif on retrouve,l’élaboration et l’implication d’un nouvel organigramme;de la préparation et la soumission au ministère de tutelle de la loi organique de l’ONM par la rédaction et l’adoption d’un cahier de procédure administrative en tenant compte de l’élaboration et l’implication du règlement intérieur du centre d’hébergement provisoires de l’ONM.

Le cadre administratif constitue de la redistribution des postes en fonction des compétences,sans négliger la dotation de badge pour les employés de l’ONM;avec la prise des mesures d’accompagnement social telques (primes) pour les employés exemplaires;l’ouverture de nouveaux services et ou de nouvelles directions est à considérer,avec la nomenclature des postes et la description des tâches;tout en engageant de nouveaux cadres compétents ayant une formation appropriée,ce qui facilite la réactivation du conseil d’administration de l’ONM.

Pour réactiver le cadre techniques et logistiques,nous soulignons la mise en place d’un plan de travail de communication;qui fera suite avec la mise en place d’une base de donnée informatisée qui marche de paire avec la réalisation du site internet de l’ONM.
L’acquisition de matériels logistiques,de gestion et de bureau est l’une de nos priorités;avec l’élaboration d’un plan de formation pour le personnel;l’activation d’une table de concertation des structures étatiques,de la société civile et des organisations internationales travaillant dans le domaine de la migration,par la réalisation d’au moins 3 forums;du renforcement des capacités d’intervention et institutionnelle des structures administratives locales de l’ONM,du bureau départemental CRF;du renforcement des capacités logistiques de venir en aide aux déportés,rapatriés ou raccompagnés à la frontière.

De l’accueil des migrants haïtien de retour forcé;nous soulignons l’augmentation des frais de transport pour les rapatriés ou les raccompagnés à la frontière,compte tenu du coup de la vie;du traitement au cas par cas des rapatriés et ou déportés à besoin spéciaux tels que:(enfant,femme enceinte,personne à mobilité réduite);l’élaboration et l’application du formulaire unique d’accueil;de la disposition de fonds suffisants pour offrir des kits d’hygiène;de repas chauds,de faciliter la communication téléphonique du bénéficiaire avec sa famille,d’offrir un premier soin,le cas échéant aux rapatriés et ou déportés malades;travailler au renforcement de la capacité d’accueil d’accueil du centre d’hébergement provisoires de l’ONM.

Dans le volet du prévention de la migration irrégulière,nous soulignons:la sensibilisation (spot audiovisuel,de rencontres avec les leaders communautaires de bases);l’appui financier aux organisations de migrants de retour forcé ou réinsertion;avec l’appui financier audiovisuel et /ou collectif aux personnes non migrantes,avec en priorité les groupes vulnérables qui sont:les (femmes et enfants).

Dans le chapitre du renforcement de partenariat,nous priorisons;la recherche de partenariat tant au niveau bilatéral,multilatérales qu’au niveau national avec le secteur privé des affaires comme:le PNUD,l’UNICEF,le PAM,la FAO,l’OMS,la Banque mondiale,l’OIM,l’ACP,le CECI,l’USAID,l’UE,les ambassades,la PADF,le CARE,Food for the poor,sont entre autres nos partenaires;tenir compte de la collaboration avec des associations haïtienne des diasporas ainsi que des universités et organisations travaillant dans le domaine de la migration;tout en recherchant de partenariat en matière de  formation dans le domaine de la migration.

Pour clore ce point de presse,le coordonnateur général de l’office national de la migration ONM;Mr. Jean Négot Bonheur Delva,lance un appel au calme à la population haïtienne surtout à ceux de l’opposition,en les déconseillant de rester derrière leurs soi-disant barricades,car selon lui en restant ainsi;ce sont leurs ailleules qu’ils sont en train de bloquer,il s’écrie pitié pour ceux qui souffre pendant plus de 8 semaines en restant coincer chez eux.

Aristhène René pour Le Tout au Pluriel/Magazine!