octobre 25, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Haïti – FLASH : Environ 500,000 armes à feu illégales au pays

2 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jean Rebel Dorcena, l’un des membres de la Commission Nationale de Désarmement, de Démantèlement et de réinsertion (CNDDR), réactivée en mars 2019, a révélé que la commission avair recensé jusqu’à présent près de 100 gangs en Haïti.
Il estime à près de 500,000 le nombre d’armes à feu illégales en Haïti, soit plus du double en 4 ans des estimations officielles de la Police Nationale d’Haïti (PNH) qui en 2015 avançait le chiffre de 250,000 les armes illégale en circulation au pays (armes de poing et armes de gros calibres) , ajoutant que ce nombre pourrait être revu à la hausse…
Rappelons que depuis sa réactivation, la Commission n’a récupéré qu’une vingtaine d’armes qui était entre les mains de gangs de Cité Soleil qui les ont rendu sur une base volontaire après négociation. Jean Rebel Dorcena affirme que plusieurs de ces gangs sont à la solde de personnalités au pouvoir, de l’opposition et de certains hommes d’affaires, se refusant de révéler des noms, sa vie étant l’objet de fréquentes menaces…
Il dénonce la prolifération des armes à feu et des gangs en Haïti, affirmant que le commerce des armes et des munitions est contrôlé par une dizaine de personnes du secteur privé connu des autorités. Il déplore qu’aucune action légale ne soit prise à l’encontre de ces marchands d’armes et appelle les autorités concernées à un plus grand contrôle entre autres des agences de sécurité et des frontières maritime et terrestre