octobre 18, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Fais de moi un matir,pour sauver mon peuple!!!!

2 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Si j’étais fou
je dirais ce que je ressens
si j’étais  un fou
je dirais mes tourments

si j’étais un fou
je dirais,aux coins des rues
que je n’en peux plus
dans cette vie d’enfer

si j’étais un fou
je me revolterais dans ma misère
Oh!si j’étais un fou,
je briserais ces fers

Je ne suis pas fou,hélas!
je ne suis qu’un condamné à mort
la bas m’attend l’échapaud
car j’ai voulu lutter pour ma race

Oui….j’entends des roches,des sanglots..
Ce sont mes frères qu’on tue
c’est mon pays qu’on torture
Et le sang tombe,coule à flots

Je suis un condamné à mort
j’ai péché,car j’ai voulu arracher mes frères
de l’ignorance et de la misère
ai-je donc eu tort ?

Mais …. avant de mourrir
je leur dirai que je meurs content
avec le sourire sur les lèvres,un dernier sourire
temoignage de mon ravissement…

j’aimerais  bien à  cette heure
que je sois un fou
pour que je puisse les tenir
leur arracher les yeux

mais c’est pas cette mort que je souhaite
je me vois déjà poignadé
dans le dos, dans le ventre
partout … partout….

mais je ne suis pas fou
pour ce matir,je préfère la potence
oui je veux mourir,
une corde au cou

Ecoute le cri du peuple
La ptence…la potence
que j’ai tenté de donner une clairvoyance
sur la question K-To,je veux mourrir
plus près de mon peuple Hostile

Demain,hélàs!Ils regretteront.
Mais … ce sera trop tard 
pour moi
ils verseront des larmes 

voudrions tuer mes juges
détruire des édifices d’etat
mes accusateurs
penser à détruire le monde
juste pour me venger
tout ça ne servira à rien

Est-ce que je suis fou
si,aujourd’hui on assassine nos confrères
de la presse
posez-moi la corde au cou

coupez-moi la tête
tirez-moi de sang froid
faites-vite!!!!
le peuple a deja sonné le glas de ma mort

N’hésitez-pas de détruire mon pays
N’hésitez-pas de tuer un frère pour plaire votre patron
je vous pardonne
vous ne comprenez rien
vous êtes bornés d’esprit….
vous n’êtes que des girouettes
faites ce qu’on vous dit Marionettes

juste,laisse-moi,au moins une minute
pour crier !
Ah bas Colonisation mentale,Esclavage voilé
Ah bas les pays amis qui nous piétinent
Vivre la liberté d’expression et un Haiti libre et prospère

Jean Stael:Juriste et  Journaliste LTP