octobre 27, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Gonaïves : Les manifestants demandent à la mission de l’ONU de « repartir avec Jovenel Moise », un colis encombrant pour le Core Group

2 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Affrontements ce midi aux Gonaives entre des manifestants armés et des unités spéciales de la police basées dans le département de l’Artibonite.
« Nous sommes plus que jamais renforcés à exiger la démission du président corrompu Jovenel Moise, à la tête du pays« , ont scandé les manifestants en réponse à la visite d’une mission de l’ONU, arrivée mercredi matin à Port-au-Prince.

La ville des Gonaives ne va pas baisser les bras pour regarder l’Onu et les américains continuer d’imposer un président contesté, criminel et corrompu comme président d’Haïti, ont réaffirmé les manifestants qui parcourent plusieurs rues de la ville et prêts à tenir en respect la police contre tout usage abusif de gaz lacrymogènes.
Selon les protestataires de Raboteau, à l’origine de la chute du régime dictatorial des Duvalier, la mission de l’ONU doit avoir pour principale mission, le départ sans condition de Jovenel Moise du Palais national.

Ils ont ajouté que l’américaine Kelly Craft rendrait un grand service à la nation haïtienne si elle repart mercredi même avec Jovenel Moise à bord de son avion, car ici aux Gonaives, ont-ils insisté, il ne sera plus jamais le bienvenu, en dépit des millions de gourdes qu’il a fait distribuer par-ci par-là, pour prouver qu’il est encore le champion de la corruption et criminel par dessus tout.

By
 Rezo Nòdwès