octobre 20, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Pour marquer le 1er Décembre,dâte consacrée par les nations-unies pour la journée internationale du SIDA,le Collectif Défenseurs plus lance un vibrant appel aux autorités haïtiennes sur la situation des personnes affectées par le V I H;SIDA!!!

2 min read

Warning: Attempt to read property "post_excerpt" on null in /srv/disk5/3553831/www/letoutauplurielmagazine.com/wp-content/themes/newsphere/inc/hooks/hook-single-header.php on line 67
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Défenseur Plus,organisme de promotion et de défense des droits humains,se sent préoccupé par le nombre de personnes infectées qui meurent chaque année dans le pays.selon le programme commun des nations-unies (ONU SIDA),en 2018,le taux de transmissions du VIH des mères à leurs bébés à 6 semaines de vie est passé à 4.23 % alors qu’il était de plus de 12 % en 2010.malgré ces avancées,7500 personnes séropositives meurent chaque année en haïti (près de 20 personnes chaque jour).le taux de prévalence chez les adultes de 15 à 49 ans est de 2.2 % (1.7 % pour les hommes et 2.7 % pour les femmes).

Le collectif Défenseur Plus veut souligner qu’en haïti,de multiples facteurs sont liés à la propagation du virus du sida.tels que les relations sexuelles non-protégés,la pauvreté,le faible niveau de prévention et de formation,les rapports sexuels précoces,les inégalités liées au genre ou encore l’accès limité aux services sociaux de base.de plus,la majeure partie de la population haïtienne vit dans une pauvreté extrême où la promiscuité des jeunes devient monnaie courante.les femmes représentent plus de la moitié de la population inféctée soit 58 % des cas *(ONU SIDA,HAITI,2018)*.la montée des agressions sexuelles sur les femmes peuvent  entraîner une augmentation des cas de séropositives.

En effet,l’organisation de défense des droits humains,rappelle aux autorités étatiques qu’une campagne de sensibilisation,de prévention,de dépistage,de traitement psycho-médicale et la non-discrimination font partie de la stratégie globale et nationale pour l’élimination du sida.les autorités haïtiennes doivent emboîter le pas.

Aristhène René;pour Le Tout au Pluriel Magazine!!!