octobre 18, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Des jeunes aperçus aux côtés de Bélizaire objet de mandats d’amener

2 min read

Warning: Attempt to read property "post_excerpt" on null in /srv/disk5/3553831/www/letoutauplurielmagazine.com/wp-content/themes/newsphere/inc/hooks/hook-single-header.php on line 67
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’ancien député de Delmas-Tabarre (2011-2015), Arnel Bélizaire arrêté par la justice.

Des jeunes hommes vus aux côtés d’Arnel Bélizaire lors de son passage dans la ville des Gonaïves, font l’objet de mandats d’amener.

Le commissaire du gouvernement des Gonaïves, soupçonnant une distribution d’armes à feu lors du passage d’Arnel Bélizaire à Raboteau le 28 novembre dernier, a émis une vingtaine de mandats d’amener ciblant des jeunes militants aperçus aux côtés de l’ancien député. Des armes et munitions auraient été distribuées par l’ancien parlementaire, selon Me Sérard Gacius qui a instruit la Police Nationale d’Haïti d’arrêter tout individu surpris dans les prochaines manifestations populaires en possession d’armes illégales.

Parmi les recherchés, figurent Raphael Clavanet Marado, militant proche du parti Ayiti An Aksyon (AAA) et Jecozias Pierre, membre du, membre d’un mouvement dénommé Force patriotique d’Ennery (FPE). Les deux structures font partie de de l’opposition, selon le journaliste Frantz Renel Lebrun, correspondant de radio Ibo aux Gonaïves.

Recherché par la justice, Arnel Bélizaire a été vu ce jeudi la tête d’un groupe de manifestants à Raboteau (Gonaïves). Selon nos infos, il est en mission ds le grand nord (Artibonite, Nord, Nord-ouest & Centre) ds le cadre d’une «nvlle phase» dans les mouvements de protestation.

Arnel Bélizaire s’était retrouvé, jeudi 28 novembre, dans le département de l’Artibonite, notamment à Saint-Marc, où il prononçait une conférence de presse sur les prochaines phases de la mobilisation anti-Jovenel Moïse alors qu’il était recherché par les autorités judiciaires. Il a eu le temps de filer entre les mains des autorités ce jour-là mais a été, samedi 30 novembre, arrêté par la police à l’entrée de la ville de Jacmel. Bélizaire a ensuite été transféré par hélicoptère à Port-au-Prince.

L’ancien député (2011-2015) de la commune de Delmas/Tabarre, est accusé d’avoir menacé, alors qu’il intervenait dans une station de radio de la capitale, de faire exploser les locaux de l’ambassade américaine à Port-au-Prince et d’incendier la Brasserie La Couronne. Déclarations prises très au sérieuses par les institutions susmentionnées.

Suite à son arrestation, sa résidence située au niveau de Delmas ainsi que d’autres établissements liés au personnage, ont été perquisitionnée. Des minutions ont été trouvées dans la plupart d’entre eux, selon la police. Après l’enquête préliminaire de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), Arnel Bélizaire devrait, dans les prochains jours, se présenter au parquet pour répondre des faits qui lui sont reprochés.
LOOP NEWS
Stael Jean Pour Le Tout Au Pluriel mg