octobre 27, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Insalubrité, une véritable violation du droit à la vie. La FOHVINO tire la sonnette d’alarme.

2 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

*La Fondation Haïtienne Vie Nouvelle (FOHVINO)* lance un cri d’alarme face à l’insalubrité, des détritus qui jonchent sur le sol en pleines villes et en pleins visages ;

Les déchets dans chaque coin des rues et à proximité des marchés publiques demeurent un casse-tête pour  les dirigeants du pays quant à leur mauvaise gestion malgré les dévouements de ces derniers. Manque des dépotoirs publics, absences des poubelles et des trous à ordures,…

A cela s’ajoute l’absence des systèmes des drainages inappropriés. Toutes ces raisons ci-haut évoquées engendrent l’insalubrité généralement dans les grandes villes du pays.

La *FOHVINO* souligne l’insalubrité environnementale qui représente une véritable violation de droit à la vie et qui compromet la santé de la population dont les soins sont chers et rares.

La *FOHVINO* profite l’occasion de rappeller les causes des détritus qui représentent des pots de fleurs et d’adresses beaucoup de zones du pays, tels que: les cardiopathies, les cancers, les maladies respiratoires et épidémie au sein de ses riverains.

En effet, La *Fondation Haïtienne Vie Nouvelle* a remarqué qu’il y a une augmentation de cas de malaria ou paludisme et de la grippe dans ses dits zones insalubres.

La *FOHVINO* constate que nos villes ressemblent à des dépotoirs de poubelles dues à la négligence du gouvernement qui n’a pas réellement montré sa volonté d’aider les élus locaux à résoudre ce problème. Celui ci mériterait vraiment d’être élucidé et combattu avec sérénité par ceux qui sont en charge des Mairies et par la société civile. Cela implique directement la responsabilité des conseils municipaux, des trois pouvoirs du pays et même au-delà.

Face à cette situation lamentable,
La *FOHVINO* souhaite que ce phénomène qui prend une allure exponentielle doit être l’affaire de tous  pour engager une action salvatrice à travers des journées de citoyenneté et de nettoyage

En effet, cet organisme propose que le gouvernement et les élus locaux doivent mettre sur pied pour combattre ce fléau: une sensibilisation en empruntant les réseaux sociaux, les radios communautaires pour le changement de comportement. L’ incinération en vue de diminuer incontestablement le volume des déchets. L’enfoissement et le recyclage qui n’est autre que L’installation d’une usine de traitement de déchets et qui doit être la phase finale de la lutte contre l’insalubrité qui s’inscrit dans le long terme.

La lutte contre l’insalubrité passe inéluctablement par le Civisme, l’Education; l’argent à lui seul est nécessaire et non suffisant.

Jefté Emmanuel DORMELUS