octobre 18, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Haïti-Crise : “il faut trouver un accord politique global sur nos désaccords”, dixit Gary Bodeau

2 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Intervenant à l’émission Matin Débat de Louko Désir ce lundi, le Président de la Chambre basse réitère son appel au dialogue. Toujours en quête d’une issue à la crise qui ronge le Pays, le Député de Delmas opte pour un accord politique. Un accord global entre ceux qui sont au pouvoir et ceux de l’opposition. Le dialogue. Mais, un dialogue, avec le mandat du président Jovenel Moïse sur la table.

<< Que ce soit ceux qui ont signé l’accord de Marriot et ceux qui ont signé l’accord de Kinam ont intérêt à s’asseoir sur la même table>>, conseille Gary Bodeau.<< Il faut un accord politique >>, encourage le parlementaire.

En ce qui a trait aux mandats des sénateurs et députés qui doivent arriver à terme le deuxième lundi de janvier 2020, le vice président de l’assemblée nationale est claire que des parlementaires vont partir. Cependant il n’ y aura pas question que Jovenel dirige le Pays comme bon lui semble, par conséquent << il faut trouver un accord politique global>>, selon Gary Bodeau, pour que la paix retourne dans le Pays, croit-il.

Gary Bodeau le dit et le redit, l’accord de Kinam fraîchement signé n’a pas pour objectif de livrer à Jovenel Moïse << une carte blanche pour lui permettre de faire tout ce qu’il veut à la tête du Pays.>> Mais, tous les signataires des deux accords susmentionnés doivent chercher un accord sur leurs désaccords, pour le bien de la collectivité.

À noter que l’accord de Marriot a été signé par des acteurs de l’opposition, qui ont formé une commission de passation de pouvoir, au cas de démission de Jovenel Moïse, alors que l’accord de Kinam a été signé par des acteurs proches du pouvoir en place, pour faciliter la mise en place d’un gouvernement.

Réseau d’Information et du Savoir