octobre 19, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Selon la K.V.N.E.R, les dernières sorties du président Jovenel Moïse; n’a d’autres objectifs que d’affaiblir la lutte populaire

3 min read

Warning: Attempt to read property "post_excerpt" on null in /srv/disk5/3553831/www/letoutauplurielmagazine.com/wp-content/themes/newsphere/inc/hooks/hook-single-header.php on line 67
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un pays qui croupit dans la misère, pas de création d’emplois depuis plusieurs années, un pays qui fonctionne avec un taux de chômage grandissant sans oublier le taux d’inflation qui dépasse le seuil de 20 %; c’est ainsi la situation que vit quotidiennement le peuple haïtien.

Pendant toute l’année 2019, le pays est totalement saccagé par la crise politique qui entre et déchire les fils et filles du pays, ainsi pour la première fois, dans toute l’histoire politique d’haïti, ils ont franchis un pas important et significatif dans la démarche de la résolution de cette dîte crise politique qui a tendance à se perdurer. donc dans sa mission d’avant-gardiste, l’organisation socio-politique, *K.V.N.E.R* à dans une note dâtant le lundi 16 décembre 2019, fait la dénonciation de l’acte par lequel les membres de l’organisation de la société civile dénommé *Passerelle* a tenu de rencontrer le président Jovenel Moïse, suite à l’invitation adressée à leur égard venant du palais national.

Ainsi, pour Monsieur Emmanuel François dit *(SATELA)* fondateur de cet organisation, il a crié au scandale; après la publication de cette lettre sur tous les réseaux sociaux pendant tout le week-end, selon Mr. Emmanuel; quelqu’un qui est discrédité à un point tel, son nom est retrouvé plusieurs fois dans la conclusion du rapport de la CSC/CA, et est un inculpé par la justice de son pays, ne peut-être l’objet d’une quelconque négociation, il poursuit pour dire; ne pas comprendre l’attitude des membres de la passerelle, pou avoir accepté de répondre à cette invitation.

Malgré les circonstances de deuil de sa belle mère, à savoir la mère de Martine Moïse, le président n’a cessé de faire des gaffes sur son passage. ainsi chemin faisant pour se rendre à port-au-prince; le président a fait un voyage éclair aux gonaïves le samedi 14 décembre 2019 dernier dans la soirée selon l’avis de plus d’un, pour rencontrer un militant proche du régime *tèt kale* qui pour certains, est un gang armée de la localité de décaheaux.

Par conséquent, le responsable de K.V.N.E.R demande au chef de l’état, de fermer le robinet de sang, ouvert dans le pays depuis plusieurs semaines dans le seul but de préparer sa venue dans la cité de l’indépendance le premier janvier prochain.

Si l’on se réfère à de nombreux cas de violences et de barbaries répétées à travers les massacres orchestrées dans beaucoup de quartier du pays, le fondateur de la K.V.N.E.R finit par dire que notre haïti pour l’année 2019 était une véritable terre d’enfer; et pour l’année prochaine la K.V.N.E.R demande à tous les citoyens haïtiens de s’armer de courage et de se positionner en bon combattant; car selon le vieil adage: Pèp k ap goumen, pa janm pèdi batay.

Aristhène René; pour Le Tout au Pluriel Magazine!!!