octobre 23, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Vers un deal politique entre Démocrates et Républicains, en guise d’impeachment de Donald Trump

3 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Etats-Unis  empêtrés avec le dossier d’impeachment  de Donald Trump. En effet the Speaker of the House Nancy Pelosi s’est réservée le droit de transmission du dossier au Senat, question de parvenir à un accord avec la Chambre haute dominée par les Républicains sur les termes et conditions de la mise en place des procédures légales, dont elle n’en a aucune garantie présentement de l’équité et l’objectivité appelée normalement à garantir le déroulement impartial du procès de destitution après la mise en accusation au niveau de la Chambre basse, avec pour chefs d’accusation:
1) Abus de pouvoir
2) Obstruction au Congrès
Sous couvert d’un processus purement constitutionnel et democratique.

Maintenant le problème ce n’est pas le procès de destitution du président au Sénat, mais plutôt les modalités du procès de destitution elle-même, autour duquel Démocrates et Républicains doivent trouver un territoire.

La grande question à supposer qu’il reste savoir qu’a fait le président Donald  Trump que ses prédécesseurs n’ont pas fait? Faire chanter ses homologues de taille? amadouer les États faibles? S’immiscer dans les affaires internes des peuples jusqu’à faire capoter les régimes anti-impérialistes? Ou du moins de laisser clairement savoir à ses alliés qu’ils n’ont point d’amis sinon que d’intérêts?

Cependant, une chose est certaine c’est qu’il n’y aura aucune destination du président Trump, Démocratiques et Républicains ont en leur pouvoir tous les mobiles pour un deal politique en vue d’en finir avec le dossier dont l’issue arrivé à un certain point peut leur échapper à tous en absence d’entente et d’obtemperation.

Tout est possible car, le nombre de Républicains pro Démocrates, c’est-à-dire à tendance à se rejoindre à cette, en apparence  juste, bien qu’à la fois controversée cause semble de plus en plus s’augmenter. Ainsi, d’en arriver à ce point leurs votes en faveur de l’impeachment ne surprendront personne.

Au fait, si on récapitule un peu, on se se rendra à l’évidence que l’impeachment est un fait consommé. Maintenant il revient au Sénat de décider du Remove ou destitution, si bien que la notion equivalente en français de ce ce concept anglo-saxon c’est à juste titre  » Mise en accusation ».

Le processus dans son ensemble répond à la dénonciation de  » Impeachment and Remove » soit « Mise en accusation et destitution » pour les francophones et francophiles.

Il ne fait aucun doute qu’en politique on ne peut négliger aucune éventualité.

À la seule différence que l’enjeu de ce petit jeu politique de coquins, de taquins et de petits malins s’inscrit dans le labyrinthe du tout ou rien, comme un jeu de calcul des plus complexes à somme nulle, pour les camps. En absence d’un accord politique, l’issue de cette polémique sera fatale aux prochaines élections pour le camp perdant.

Architecte, Jean-Camille Etienne, Master en Politique & Gestion de l’ Environnement.