octobre 16, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Haïti, appartient-elle aux États-Unis ou aux haïtiens?

8 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Le métier de journalisme inculque intégrité, éthique impartialité , balance et amour réel pour le métier; parce qu’il est noble.

L’arrestation de M. Larco qui est un armurier fait couler beaucoup d’encres dans les médias haïtiens. Dans les résaux sociaux, les gens en parlent beaucoup sur cette arrestation.

Cela montre que le peuple haïtien veut un changement total de la façon dont on fait les choses. Étant donné que le peuple est le vrai patron des dirigeants politiques, ils doivent se conformer à la volonté du peuple.

Selon les journaux dont: Vant Bèf Info, GAZETTE HAÏTI et LAKAY INFO , pour citer que ceux-la.

Selon GAZETTE HAÏTI: » Des agents de la DCPJ ont procédé hier 24 décembre à une importante saisie d’armes et de munitions lors d’une perquisition chez un homme d’affaires Anby Franck Larco. Lors de cette opération, des projectiles de tous calibres, des chargeurs, des téléscopes et d’autres matériels ont été saisis.
Dans une vidéo circulant sur les réseaux, l’homme d’affaire a laissé comprendre que l’une des armes automatiques confisquées appartiendrait au Palais National.

Fils de Gilbert Larco aujourd’hui défunt, Anby Larco serait comme son feu père un armurier très connu travaillant pour le compte de plusieurs institutions publiques dont le Palais Natiional, la Primature et la Police Nationale. Il détiendrait une autorisation lui permettant de commander, de réparer et de vendre des armes. Le spécialiste en armes en aurait profité pour faire. entrer d’autres armes non-autorisées et des muunitions. »

Selon: VANT BÈF INFO: » Haïti / Sécurité: Arrestation d’Arby Larco, des armes et environ un million de cartouches saisies à son domicile.

25 décembre 2019

Des agents d’unités spécialisées de la police nationale d’Haïti (PNH) ont procédé à l’arrestation mardi soir de Arby Frantz Larco. Des armes de différents calibres et environ 1 million de cartouches ont été saisies à son domicile.

Pétion-Ville, le 25 décembre 2019.- Des agents de la Brigade de Recherche et d’Intervention (BRI) et de la Brigade de Lutte Contre le Trafic de Stupéfiants (BLTS), deux unités spécialisées placées sous la tutelle de la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ), ont arrêté mardi soir le nommé Arby Frantz Larco, épinglé pour trafic et détention illégale d’armes à feu.

L’opération, supervisée par le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Jacques Lafontant, a été menée au domicile du concerné à Puits Blain 9, dans la commune de Pétion-Ville aux environs de 8 heures du soir.

Les forces de l’ordre ont trouvé dans la maison et dans un containeur qui se trouvait dans la cour de la propriété, un arsenal impressionnant.

Ce dernier comprend des armes automatiques et des fusils de différents calibres dont des 9 millimètres, glock 30 et 40, 5.56 , 762 M-14 et des fusils 12.

Il y avait également des gilets par balles, des grenades, des étuis, des casques pour motards, une énorme quantité de chargeurs et environ un million de cartouches pour des armes de différents calibres.

Pas moins de 10 mille dollars américains et des liasses de 500 gourdes ont été retrouvés dans son coffre-fort.

Arby Frantz Larco a été conduit à la DCPJ pour la suite de son interrogatoire.

Dans ses premières déclarations, il s’est présenté comme quelqu’un qui exerce le métier d’enseigner les autres à manœuvrer les armes à feu. »

Selon LaKAY INFO: »
Haïti-Insécurité: Arrestation de l’armurier Arbby Larco, un énième mercenaire travaillant à la solde du pouvoir, les USA plongent le Palais National dans la tourmente.-

Les États-Unis veulent stopper l’idée de Jovenel Moïse et de Michel Martelly de transformer Haiti en un État terroriste en plein coeur du continent américain. Vouloir poursuivre l’application de la doctrine de Monroe disant: « L’Amerique aux Américains »; l’administration américaine, à travers ses agents Secrets éparpillés partout sur le territoire National à ces fins, a commencé une enquête sur la provenance des armes à feu qui constituent le principal élément de la prolifération des gangs armés dans le Pays. Touchée des premières phases de l’enquête, la Police Nationale d’Haiti a procédé, ce mardi 24 Décembre 2019, à l’arrestation d’un armurier-terroriste du nom de Arbby Larco dans son propre arsenal dans la localité de
Puits Blain 9, un quartier de Pétion-Ville.
Cet étranger qui réside en Haïti depuis quelques temps s’est fait appeler Arbby Larco et serait membre d’un important réseau travaillant pour l’équipe au pouvoir. Cette autre identité serait un moyen de dissimuler le personnage réel et pour lui permettre d’effectuer des voyages afin de transiter ses marchandises.
En ce qui concerne la Sécurité Nationale et le fou désir de Jovenel Moïse d’instaurer un terrorisme d’Etat, les États-Unis ne comptent pas étendre son support au pouvoir jusqu’à l’extrémité. Cette opération menée par des agents de la Brigade de Recherche et d’Intervention (BRI) et de la Brigade de Lutte contre les Trafics de Stupéfiants (BLTS) sous la supervision du Commissaire du Gouvernement a.i. de Port-au-Prince, Jacques Lafontant, a permis à la DCPJ de découvrir et de procéder à la saisie d’une cargaison impressionnante d’armes à feu de différents calibres, de grenades et de munitions préposées à la distribution. D’autres équipements tels des chargeurs, des gilets par balles, des casques pour motards et des étuis d’armes ont été également retrouvés.
Jovenel Moïse est entré dans un commerce clandestin d’armes de guerre (marché gris) en dehors des protocoles internationaux sur le commerce d’armes à feu et de l’armement. Conseillés par Reuven Bigio, Shériff Abdallah et co; Jovenel Moïse et Michel Martelly complotent avec d’autres pays fournisseurs d’armes à feu (Vietnam, Egypte, etc.) contre les USA, et c’est le nommé Dimitri Herard qui est chargé de prendre les cargaisons d’armes dans des voitures officielles pour les transporter chez Larco pour enlever les numéros de série avant de les reprendre pour ensuite les distribuer aux gangs armés. Dans une vidéo circulant en boucle sur les réseaux sociaux, on ne montre qu’un échantillonnage des gros lots. Car, pour éviter de semer la panique ou de créer une peur bleue au sein de la population, on n’a pas filmer tout l’entrepôt.
Vous vous souvenez de la fameuse déclaration de Jovenel Moïse disant que personne ne pourra monter un gouvernement s’il quitte le pouvoir tenant compte de la quantité d’armes à feu qu’il y a sur le territoire? Donc, seul Jovenel Moïse sait combien y-a-t-il de mercenaires disposant d’arsenal ou de cargaisons d’armes de guerre dans le pays qui travaillent pour le compte du pouvoir et qui touchent l’argent des contribuables. »

Maintenant, selon la loi est ce que toute personne arrêtée par la police n’est pas sensé considérée comme innocente jusqu’à ce que un tribunal lui trouve coupable des faits qu’on lui reproche? Si oui, pourquoi ces médias publient-ils la photo du suspect et son adresse?

N’y a-t-il plus d’éthique dans le métier du journalisme?

Nôtre hymne national ne nous enseigne-t-il pas dans son premier couplet: » Pour le Pays, pour les Ancêtres
Marchons unis, marchons unis
Dans nos rangs point de traîtres
Du sol soyons seuls maîtres
Marchons unis, marchons unis
Pour le Pays, pour les Ancêtres
Marchons, marchons, marchons unis
Pour le Pays, pour les Ancêtres. »?

Comment se fait-il qu’il y a des agents secrets des autres pays sur le sol haïtien?

Je constate que certains haïtiens parlent avec fierté de l’ingérence des États-Unis d’Amérique dans les affaires internes du pays. Sont-ils toujours colonisés?

Où est leur amour patriotique? Nos ancêtres, ne s’étaient-ils pas bataillés au prix du sang pour nous donner nôtre indépendance?

Je pose ces interrogations pour savoir si les haïtiens ne souffrent pas d’amnésie, parce que je n’arrive pas à comprendre leur comportement face à l’ingérence des États-Unis dans les affaires internes du pays.

Haïti appartient-elle aux État-Unis ou aux haïtiens? Est une question légitime, parce que je vois que les haïtiens sont dans un profond sommeil mental; ils ne comprennent pas ce que veut dire un héritage laissé au prix du sang.

Que veut dire héritage? Héritage veut dire: Qui vient par voie de succession.

Maintenant, Dessalinnes (le père fondateur de cette nation) accepterait-il de laisser Haïti sous les ordres des autres pays, peuple haïtien? Je crois que non. Eh bien, puisque Nôtre honorable Dessalines n’accepterait pas les ordonnances des autres pays, vous ne pouvez pas le faire non plus.

NB: Les dirigeants politiques haïtiens ne peuvent pas donner des ordres aux dirigeants politiques des États-Unis.

Le peuple haïtien est acculturé et aliéné. Et, je crois qu’il lui faut un réveil de conscience, un réveil mental pour qu’il puisse faire d’Haïti un paradis réel et libre de toute ingérence.

Étant donné que le monde entier est sous la loi commerciale (UCC). Je voudrais poser les États-Unis cette question-ci : La République d’Haïti appartient-elle à vous? Si oui, je vous demande de bien vouloir fournir au peuple haïtien et au monde entier le contrat consciencieux qui a été signé par chaque haïtien et vous, disant que vous êtes le propriétaire de cette nation. Si vous ne pouvez pas soumettre ce contrat au peuple haïtien et au monde entier, sachez que vous êtes en train de faire injustice à la nation haïtienne, vous êtes en train d’abuser le peuple haïtien contre sa volonté de vivre libre et indépendant.Donc, il vous est nécéssaire dans l’immédiat de cesser de donner des ordonnances aux dirigeants politiques haïtiens qui sont les employés publics du peuple haïtien seulement.

Le non-respect de ce qui précède par les dirigeants politiques américains sera considéré comme un maître esclave qui tentera de faire une dégradation et une charge déraisonnable au peuple haïtien.

Romane Désir

Professeur/Technicien en Communication/Consultant.

 

Tous droits réservés, 26 Décembre 2019