octobre 16, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Les tensions entre Washington et Téhéran ont une nouvelle étape

1 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux jours après l’assassinat de Ghassem Soleimani, l’un des hommes forts du régime iranien, les tensions entre Washington et Téhéran ont franchi un nouveau palier.
Le président américain Donald Trump à Miami, en Floride, le 3 janvier.

Deux jours après l’assassinat de Ghassem Soleimani, l’un des hommes forts du régime iranien, les tensions entre les Etats-Unis et l’Iran ont franchi un nouveau palier, et les appels de l’Union européenne à la désescalade n’ont guère d’écho.

D’un côté, Téhéran crie « vengeance » et menace d’une réponse « militaire ». De l’autre, le président Donald Trump a menacé, samedi 4 janvier, de détruire 52 sites iraniens, dont des lieux historiques, si la République islamique attaquait du personnel ou des objectifs américains.

Ghassem Soleimani, commandant des Forces Al-Qods, branche des gardiens de la révolution chargée des opérations extérieures de l’Iran et architecte de la stratégie iranienne au Moyen-Orient, a été tué vendredi par une frappe aérienne américaine devant l’aéroport international de Bagdad. Sa mort a choqué la République islamique et suscité des craintes d’une nouvelle guerre au Moyen-Orient.

SEME Ernson