octobre 16, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Chers lecteurs! Si vous voulez avoir une idée sur le commerce et connaître vore pouvoir politique sur les dirigeants publics de votre pays, lisez ce texte jusqu’à la fin.

5 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Où est la compétition dans le commerce en Haïti?

En plein vingt et unième siècle il y a certaines choses qui sont inacceptables, il faut dévoiler la méchanceté des autres pour se sentir vraiment libre dans la vie; il faut aussi corriger les choix négatifs de nos dirigeants politiques parce qu’ils sont nos employés publics . À noter chers lecteurs/chers compatriotes un employé public est quelqu’un qui a un patron, le patron est celui qui paie l’honoraire ou le salaire de ses employés.

Maintenant , qui est le patron de nos dirigeants politiques en Haïti ou qui sont les patrons de nos dirigeants politiques en Haïti? Ne savez-vous pas la réponse? Non! Oh! C’est vraiment triste puisque vous ne savez pas chers compatriotes que vous êtes les patrons du président,des parlementaires, des ministres, des directeurs généraux et les petits fonctionnaires de l’état.

Même si je suis en train de vous donner d’autres explications, mais n’oubliez jamais le sujet de ce texte parce que c’est un sujet qui est extrêmement interréssant pour notre intelligence.

Peut-être vous vous demandez comment se fait-il que vous êtes les patrons de vos dirigeants politiques pendant qu’ils puissent vous arrêter quand ils veulent? Savez-vous pourquoi ils vous mettent en prison souvent contre votre volonté? Non, n’est ce pas vrai? Eh bien, c’est parce que vous vivez dans l’ignorance et l’ignorance est un crime contre soi-même, contre son pays et contre ses compatriotes. Donc, elle est un poison qui tue. Restez informer si vous voulez supprimer ce poison dans votre intelligence.

Traitons le sujet maintenant. Dans tous les pays du monde il y a de la compétion dans le commerce, quand la compétition n’existe pas dans le commerce il y a rien d’autre que la méchanceté la-dedans.

Cherchons le mot compétition: Selon wikipédia:

La compétition désigne une attitude de rivalité et de concurrence de plusieurs membres dans la recherche d’un même objectif.

En économie, la compétition, plus couramment désignée par l’appellation concurrence, est la rivalité entre les entreprises fournissant les mêmes biens ou services ou voulant accéder à un marché relativement restreint, ou à des ressources pas, peu, difficilement ou coûteusement renouvelables. Voir aussi la compétitivité économique ;Compétition, journal sportif algérien, consacré presque exclusivement au football, avec une page consacrée à l’automobile.

Cherchons le mot commerce maintenant.

Selon wikipédia:
Le commerce désigne l’activité économique d’achat et de revente de biens et de services, en particulier l’achat dans le but de revendre avec un profit ou un bénéfice.

Le commerce a ses lois propres qui sont recueillies dans le Code de commerce et ses propres juridictions nationales ou internationales. Ayant d’autres finalités que de faire un profit, beaucoup d’activités économiques ou professionnelles comme l’éducation, la police, la culture, la médecine, la justice, l’architecture, la religion, etc. ne relèvent pas du domaine du commerce, mais des lois et des tribunaux civils ou administratif. Avec ses puissants relais d’opinion, l’Organisation mondiale du commerce s’efforce d’étendre sa compétence et ses principes de profitabilité sur toutes les activités non commerciales en leur contestant le droit d’avoir des législations et des valeurs désintéressées.

Il résulte du mouvement de spécialisation croissante qui affecte les sociétés humaines :

division technique du travail à l’échelon des postes de travail ;division sociologique du travail à l’échelon des individus ou groupes d’individus ;division internationale du travail à l’échelon des territoires et/ou des pays.

Le développement de ces spécialisations explique pourquoi — en retour — les échanges et transactions se sont accrus : entre individus, entre organisations, ou entre individus et organisations (associations ou entreprises) sur un même ou entre territoires/pays.

Le commerce est le prolongement naturel de l’activité de production de biens et services qui peuvent ainsi trouver un débouché dans la commercialisation en direction des marchés et clients potentiellement intéressés.

Par extension, le terme — un commerce — est utilisé en français pour désigner le lieu d’exercice ou l’organisation dans lesquels les participants de cette activité pratiquent leur métier.

Par exemple: Disons que l’état haïtien signe un contrat avec la Digicel, la donnant droit et exclusivité sur le commerce téléphonique pendant dix (10) ans. Savez-vous ce que ça veut dire? Peut-être non. Mais, ça veut dire qu’aucune autre compagnie téléphonique ne sera en mesure de venir s’instaler dans le pays pendant toute la durée de son contrat. et, un tel contrat serait un crime atrôce contre les potentiels investisseurs dans ce champs de commerce; cela veut dire aussi même si un haïtien veut venir investir dans ce domaine il ne sera pas capable de le faire.

Si jamais ça arriverait en Haïti, le peuple qui est le patron déguisé des dirigeants politiques doit ordonner à l’état haïtien de résilier un tel contrat parce qu’une telle décision éliminerait la compétition dans ce domaine pendant un bon bout temps.

Au début de ce texte j’avais dit que le peuple est le patron de ses dirigeants politiques, mais vous m’en doutez jusqu’à présent. N’est. ce pas? Laissez-moi vous apporter de l’obscurité à la lumière sur ce point en vous posant quelques questions: Vous payez des taxes/impots tout le temps, n’est ce pas? ces politiciens venaient auprès de vous pour vous demander de les envoyer vous representer lors des élections dans vôtre pays.Et, c’est votre argent qui les paie, n’est ce pas vrai?

N’oubliez jamais le dicton qui dit :Qui finance commande ». Cela veut dire que vous êtes (le peuple) l’unique patron de ces employés publics, c’est-à-dire que vous avez le droit sacré de les ordonner quoi faire pour le bien être du pays.

Par:Romane Désir

Rédacteur de: »LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE SOCIO-CULTUREL. »

email:romanedesir119@gmail.com

Tous droits réservés.