octobre 17, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Les Lakers, portés par LeBron James impérial, qui en a profité pour dépasser un certain Michael Jordan au nombre de shoots réussis, ont remporté le choc de la soirée NBA qui les opposait à Dallas et son prodige Luka Doncic, vendredi.

2 min read

Warning: Attempt to read property "post_excerpt" on null in /srv/disk5/3553831/www/letoutauplurielmagazine.com/wp-content/themes/newsphere/inc/hooks/hook-single-header.php on line 67
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

. LeBron prend l’Air

En maîtrise totale de son basket – et des ses nerfs, malgré quelques mots échangés avec l’entraîneur texan Rick Carlisle – LeBron James a délivré un grand match pour permettre aux Lakers de s’imposer en patron chez des Mavericks dans le dur (129-114).

Dominateur dans tous les domaines (35 points, 16 rbds, 7 passes), en l’absence d’Anthony Davis diminué par une contusion au sacrum, le « King » a largement remporté son duel à distance avec Luka Doncic qui, sans démériter (25 pts, 10 rbds, 7 passes), s’est montré trop maladroit (6 pertes de balle, 8/13 aux lancers francs) au point d’en déchirer de rage son maillot.

Et, puisqu’il a pris l’habitude de réécrire l’Histoire, James s’est payé le luxe de dépasser Michael Jordan au nombre de tir réussis, avec 12.193 contre 12.192 pour « His Airness ». Il est désormais 4e dans ce classement derrière Wilt Chamberlain, Karl Malone et Kareem Abdul-Jabbar.

« Ca signifie tellement pour moi, à chaque fois qu’on m’associe au nom de Michael Jordan… », a commenté la star de 35 ans, devenu également vendredi le premier joueur des Lakers à compiler au moins 35 points, 15 rebonds et 5 passes depuis Shaquille O’Neal en 2003.

3-1, voilà le bilan que l’on peut d’ores et déjà dresser des confrontations en saison régulière entre ces deux équipes qui pourraient se recroiser aux play-offs. En attendant, avec ce 7e succès consécutif, L.A. conforte sa domination en tête à l’Ouest, tandis que Dallas, privé de Kristaps Porzingis pour le 6e match consécutif, marque le pas.

. Soirée tranquille pour Milwaukee

Les Bucks, dont le leader Giannis Antetokounmpo était en mode économie d’énergie (13 pts, 10 rbds, 5 passes), ont aisément décroché leur deuxième victoire d’affilée à Sacramento (127-106) et restent les leaders incontestés à l’Est (34-6).

Via AFP

Harry Espoir Michel Pour @Le Tout Au Pluriel Magazine socio culturel