jeu. Sep 24th, 2020

Blondedy Ferdinand ou l’expression du sensationnalisme haïtien

3 min read
Spread the love

This post has already been read 20 times!

Le monde du spectacle a connu un bond extraordinaire en matière d’organisations d’activités culturelles, à l’arrivée de la fameuse Blondedy Ferdinand sur scène. En effet, depuis qu’elle s’est hissé le chapeau de chanteuse en plus d’être entrepreneure, l’artiste n’a cessé de multiplier les rendez-vous avec ses fans.

Avec sa boutique en ligne où elle étale ses produits de beautés au vu et au su de tout le monde tout en séduisant particulièrement la gent féminine, elle connaît dans ce domaine un succès fulgurant. Sa présence remarquée sur toutes les plateformes technologiques témoigne de cet état de fait.

En se lançant dans la musique, peut-être qu’elle cherchait a gagné l’empathie du public, ou tout simplement qu’elle voulait expérimenter de nouvelles choses dans le show business, étant donné que les opportunités sont nombreuses dans ce secteur là. Mais cette dernière volonté de sa part contrairement à son succès story en tant qu’actrice de cinéma, ne trouve pas beaucoup d’adeptes . D’ailleurs, certains détracteurs en ce sens profitent pour lui faire la leçon en le taxant de tous les mots. Pourtant, les gens qui disent s’accrocher à elle sont nombreux à lui manifester son admiration. Pour preuve, lors de ses prestations en public, elle fait salle comble. Sur ce point, on peut dire que les promoteurs de spectacles disputent ses prestations, tant qu’ils veulent le mettre à l’affiche.

D’une beauté a attirée les regards et avec ses courbes qu’elle aime mettre en avant, sa physique donne des idées à plus d’un. En effet, certains internautes qui la suivre de près s’intéressent davantage à son portrait qu’à ses produits où ses talents de chanteuses ( si elle en a). En même temps, les claques de Florence Duré à son encontre alimentent les discussions sur la toile. Toutes ces attentions sur sa personnalité expliquent le niveau d’intérêt que le public haïtien notamment la jeunesse porte sur nos artistes locaux en quête de succès. Et ces derniers vivent justement de l’humeur de leurs fanatiques.

En effet, ces artistes de la nouvelle génération qui comprennent l’importance de l’internet, ou qui maîtrisent les techniques du marketing l’utilisent à leurs avantages pour faire de l’argent. Et pour faire le buzz, ils utilisent toutes les artifices qu’ils ont à leurs dispositions comme les polémiques, ou les injures. Et le public qui se laisse porter par le courant fait le jeu de ces artistes. À longueur de journée les discussions s’affollent sur le net au sujet de tout ce qui porte un intérêt particulier. En effet, si la journée de travail en Haïti commence officiellement à 8 heures du matin, mais lorsqu’il s’agit d’internet l’heure est la moindre des préoccupations des gens. Que serait le monde sans l’Internet, ou plutôt que serait la jeunesse sans la blonde ( Ferdinand)?

En vérité, Blondedy Ferdinand n’est pas le modèle parfait que tout le monde a envie de suivre, mais elle est l’incarnation de l’image que font d’eux la plupart des jeunes du pays. Cette représentation n’est pas seulement liée au physique de l’artiste ou à travers des strings ou des habits sexy qu’elle porte, mais ils voient en elle leurs folies de jeunesses, ou plutôt leurs besoins d’affections, ou de se reconnaître, bref d’impacter.

Parallèlement, Ferdinand représente pour les jeunes filles mondaines la beauté féminine, la femme libérée, ou le modèle de succès d’une femme artiste.

Quoique la chanteuse en elle-même ne fait pas l’unanimité, mais le fait seulement qu’elle est pu tenter l’expérience prouve combien elle courageuse, à l’instar de Rutchelle qui a fini par s’imposer en tant qu’exemple de femme forte.

Ralph T cadet journaliste

Facebook Comments

This post has already been read 20 times!

Partagez nos articles
0Shares

Supportez Nous

Copyright © All rights reserved. | Legend Global Tech by PierreFils Fleurissaint.
Translate »