octobre 19, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Haïti: Que nous dit les policiers/policières qui sont en train de tomber sous les balles des bandits?

4 min read

Warning: Attempt to read property "post_excerpt" on null in /srv/disk5/3553831/www/letoutauplurielmagazine.com/wp-content/themes/newsphere/inc/hooks/hook-single-header.php on line 67
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les recents cas d’assassinats de policiers et de policières m’obligent à toucher le sujet avec lucidité pour pouvoir apporter de la lumière à ma société. Tout d’abord , il est certain que chaque nation a besoin d’une force policière pour la servir et la protéger.- pour l’aider à avancer vers la civilisation moderne.

À mon humble avis , un policier/ une policière est une personne qui a choisi de donner sa vie dans le travail pour aider son pays à rester dans la loi où à suivre le chemin de la civilisation. Donc, nous devons considérer les policiers et les policières comme des nobles dans nôtre société; mais, l’académie de police doit les donner une formation psycho- sociale avancée continuellement pour qu’ils puissent faire leur travail de policier dans le pays avec honnêteté.

Nous ne pouvons pas tolérer que les bandits éliminent des policiers et des policières volontairement, parce que fort souvent ces gens sont le moteur de leur famille ; et la mort est une chose vraiment triste pour la famille specialement quand on a retiré la vie d’une personne qu’elle aime profondément.

Touchons le sujet jusqu’aux os maintenant; il faut admettre que les gens que la société appelle des bandits ne sont pas des malades mentaux/ des fous, ils savent qu’ils doivent respecter les policiers; mais, quand certains policiers ou certaines policières commencent à s’intégrer dans la criminalité avec eux , ils n’ont automatiquement aucun respect pour ces autorités qu’ils devraient respecter; parce que la règle de leur jeu c’est » vous violez, vous mourrez. »

Je connais des policiers et des policières au sein de la police qui sont en train de faire un travail noble depuis une dizaine et même une vingtaine d’années, et ils sont toujours là parce qu’ils ne violent pas les principes inculqués en eux lors de leurs formations à l’académie de police. Il faut se questionner sur le fonctionnement de la police haitienne; il y a t-il un gang à l’intérieur de cette institution? Que la réponse soit oui ou non, il faut ouvrir une enquête pour découvrir ceux et celles qui ne sont pas correctes.

Trop de policiers se sont tombés sous les balles des bandits selon les statistiques, il faut se demander si le problèmes n’est pas institutionnel? Parce qu’à l’époque de l’armée d’haiti, les militaires ne se tombaient pas sous les balles de ceux et de celles qui pratiquaient la criminalité.

Maintenant, s’il y a un groupe de policiers qui se sont intégrés dans la criminalité ,il faut questionner les hauts dirigeants de l’état. Est ce que le salaire des policiers est raisonnable? Est ce qu’ils puissent faire face à leurs obligations quotidiennes avec un tel salaire? Pourquoi les hauts dirigeants de l’état ne se penchent pas sur la phase économique pour pouvoir essayer de résourdre certains problèmes au sein de la police nationale? Parce que selon la bible: »L’argent répond à tout. »

Pour quoi le parlement haïtien ne vote pas une loi sur la peine de mort automatique pour quiconque tue un policier ou une policière?
Pour construire un pays , il nous faut des penseurs qui peuvent réfléchir au delà de l’imagination- des gens qui peuvent penser pour cinq ciècles; et , ces gens doivent être au sein de l’état continuellement.

Si nous voulons vraiment arrêter les crimes sur nos policiers, les crimes dans le pays en général; nous devons (l’état) commencer à l’éducation de notre jeunesse durant les vingt cinq ans à venir; quand je dis  » éducation » je veux dire inculquer de bons principes éducatifs en eux à l’école, faire des émissions de radio et des émissions télévisées pour eux quotidiennement, parce que nous sommes à un carrefour où si nous ne faisons pas quelque chose dans l’immédiat pour le pays ; nous disparaitrons tous et toutes parceque la barbarie règne dans le pays.

Aux policiers et policières qui sont encore vivants! Faites votre travail de policier sans faire de l’injustice et sans vous intégrer dans le crime quel que soit les difficultés rencontrées parce que vous ayez la capacité de travailler impeccablement pour le pays. Courage! Il y a des gens dans le pays qui croient profondément en vous.

Écrit par: Romane Désir

Rédacteur de: LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE SOCIO-CULTUREL/Consultant.

email:romanedesir119@gmail.com

Tous droits réservés, 21 Janvier 2020.