octobre 28, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Quand Claudy Gassant redevient agaçant même en conversant et convainquant dans la lutte contre la corruption, jusqu’au point de se convertir en AK100 à la douce dégustation du président.

2 min read

Warning: Attempt to read property "post_excerpt" on null in /srv/disk5/3553831/www/letoutauplurielmagazine.com/wp-content/themes/newsphere/inc/hooks/hook-single-header.php on line 67
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

En effet, il a eu tort de se lancer dans une si vaine aventure, aux travers de la spirale faisant miroiter avec une si grande splendeur la corruption. D’autres comme Rodelyn Almazor parleront plutôt de  » Pyramide de la corruption. »

En effet, le président a eu raison de dire que le pays n’a que cinq problèmes et il énumère: la corruption à la puissance 5.

Nous voici donc dans un labyrinthe « corruptionnel » sans issue. Nous sommes en présence d’un Etat de corrompus et de corrupteurs, même au niveau le plus inimaginable. Que peut-on attendre d’un pays où le chef de l’Etat lui-même est le premier des corrompus.

Le pire c’est qu’il devient intouchable sous couvert d’une constitution qui lui accorde toute la minorité au regard de l’ordonnancement public dont il est lui-même l’auteur intellectuel.
Il est grand temps que nous ayons un pays où les institutions républicaines existent véritablement et fonctionnent de manière autonome et indépendante.

La déception et humiliation dont Me Claudy Gassant s’est fait écoper, à la faveur de la hantise de vengeance du président de la République est la preuve tangible de la nécessité par nos hommes et femmes politiques Haitiens d’avoir du caractère, de l’échine et surtout de la conviction. Oui, il nous faut de l’unité pour faire avancer et développer le pays, et non de la complicité.
Compromis n’est pas compromission.

Architecte Jean-Camille ETIENNE, Master en Gestion & Politique de l’Environnement.