mer. Juil 8th, 2020

VIH/SIDA

2 min read
Spread the love

Dans les profondeurs du plaisir se nichent les mésaventures les plus amères. Cette phrase, qui d’ailleurs pourrait être une maxime, conserve sa toute-puissance évocatrice en cette période de réjouissance populaire. Des milliers de fêtards se ruent ces jours-ci aux Cayes. Jusqu’à mardi, certains pimenteront dans la danse et les cocktails la banalité de leurs quotidiens quand d’autres, à l’occasion, noieront la précarité de leurs vies dans l’alcool bon marché et les déhanchements frénétiques. À chacun son carnaval.

Sauf que. Riches ou pauvres, fortunés ou désœuvrés : tous courent le risque de compliquer, quand ce n’est d’écourter leurs vies. Par la violence contingente de l’évènement. Mais aussi à cause du vers caché dans cette exultation populaire. Aussi, la prudence reste de mise. Surtout contre les maladies sexuellement transmissibles notamment le VIH/SIDA.

Cliquez ici pour savoir en 5 étapes si vous êtes dans une relation protégée.

Les deux termes susmentionnés n’ont d’ailleurs pas exactement la même signification. Entre le VIH et le SIDA, il n’y a pas une différence de nature, mais de degré. Le SIDA est le dernier stade de l’infection au VIH qui comprend pas moins quatre étapes.

Le Virus de l’Immunodéficience Humaine (VIH) s’en prend au système immunitaire des infectés. Par système immunitaire, il faut entendre les éléments de l’organisme humain qui le protègent des infections. Quand l’infecté n’est pas sous médicaments « antirétroviraux », son système de défense s’affaiblit et là, le VIH évolue en SIDA.

Et par SIDA (syndrome d’immunodéficience acquise), il faut envisager le moment où l’organisme de l’individu n’est plus à même de le protéger. C’est le zénith du VIH. Sauf qu’ici, rien ne brille. Tout devient sombre à mesure que le corps se dégrade, jusqu’à s’éteindre.

De ce fait, Loop Haiti recommande la prudence sexuelle généralement et surtout en cette période carnavalesque. Le condom reste une obligation… et un test de dépistage régulier pour connaitre son statut et celui de son partenaire est hautement recommandé.

Via Loop news Harry Espoir Michel Pour Le Tout Au Pluriel Magazine socio Culturel
espoirharrymichel@gmail.com

Facebook Comments
Partagez nos articles
0Shares

Supportez Nous

Translate »