octobre 23, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Mission d’une opposition dans un pays comme Haïti…

2 min read

Warning: Attempt to read property "post_excerpt" on null in /srv/disk5/3553831/www/letoutauplurielmagazine.com/wp-content/themes/newsphere/inc/hooks/hook-single-header.php on line 67
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le mot opposition, par définition est une situation de chose placé vis-à-vis. C’est aussi, action d’y mettre obstacle par sa résistance, cette dernière a pour synonyme  :  Conflit-Contradiction.
Dans toute société démocratique, une opposition constitue un contre-pouvoir, l’opposition peut être Parlementaire ou extra-parlementaire. Alors dans une société démocratique l’opposition participe à l’existence du pluralisme politique. Elle a pour devoir de contrôler le pouvoir en place, critiquer ses actions arbitraires ainsi qu’aider la population à comprendre la vision du gouvernement. Nul gouvernement ne peut être solide sans un redoutable opposition.
Beaucoup se pose la question suivante  :  La démocratie a-t-elle besoin de l’opposition pour continuer à exister ?
L’opposition a un aspect essentiel dans la démocratie, et, l’absence d’une opposition dans un pays/une société permet de suspecter les differents acteurs politiques, n’oubliez pas que les vieux routiers de la politique n’ont rien à perdre, mais beaucoup à gagner. Le respect de l’opposition est une conséquence de la proclamation des libertés.  Comme disait Obed Rémy : « On ne fait pas de la politique avec des armes, elle se fait plutôt qu’avec des idées et un projet de société ».
Donc, la politique se nourrit du débat d’idée, de la confrontation du point de vue contradictoire; alors, là les débats contradictoires permettront le pouvoir en place d’expliquer  ses différentes actions et de corriger ses bavures.

Aujourd’hui, au sein de l’opposition haïtienne, personne ne prend des initiatives louables et constructives. Ainsi, le soutien du peuple  faiblit. Les buts poursuivis ne sont toujours pas clairement définis. Il manque toujours un leader charismatique capable de fédérer les masses contre la gabegie, la mauvaise gestion du pays…

Mes frères et sœurs, Haïtiens-nes, pour reconstruire l’unité bafouée, la paix égorgée, il nous faut consentir de très grands sacrifices, il faut accepter de marcher dans la même direction, accepter de souffrir ensemble aujourd’hui pour une Haïti unie, libre prospère et indivisible demain.
Vive la démocratie ! Vive Haïti !

Authentification :
Jean Caleb Patrick SYNORD, finissant en Sces Juridiques
+50946172525/4756-68-54
synordpatrick97@gmail.com

Commentaire de Romane Désir, rédacteur de LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE.

Certainement nous avons besoin d’une opposition nationaliste en Haïti pour exiger le gouvernement de faire son boulôt public avec honnêteté et respect. Il nous une opposition constructive qui peut fabriquer quelque chose pour que la jeunesse puisse penser patriotiquement.

Jean Caleb Patrick Synor! Ce texte a une grande importance pour la société haïtienne à mon avis. J’epère que les opposants politiciens prendront le temps pour le lire avec lucidité et compréhension.

Tous droits réservés, 18 Février 2020