octobre 27, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

L’ANMH et l’AMIH condamnent l’attaque contre Radio Télévision Caraïbe

2 min read

Warning: Attempt to read property "post_excerpt" on null in /srv/disk5/3553831/www/letoutauplurielmagazine.com/wp-content/themes/newsphere/inc/hooks/hook-single-header.php on line 67
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’ANMH et l’AMIH condamnent l’attaque contre Radio Télévision Caraïbe
L’Association Nationale des Médias Haitiens (ANMH) et l’Association des Médias Indépendants d’Haïti (AMIH) condamnent sans aucune réserve l’attaque violente perpétrée dimanche 23 février 2020 contre les locaux de Radio Télévision Caraïbes (RTVC) par des individus non identifiés.

L’Association des Médias Indépendants d’Haïti (AMIH) et l’Association Nationale des Médias d’Haïti (ANMH) déplorent les pertes matérielles survenues après la tentative d’incendie de la station de la rue Chavannes.

L’ANMH et l’AMIH présentent leurs sympathies aux responsables, aux journalistes et à tous les employés de Radio Télévision Caraïbes et les assurent de leur solidarité en ces moments difficiles.

L’AMIH et l’ANMH rappellent à tous les acteurs de la crise haïtienne que chaque média doit pouvoir faire son travail en toute liberté, dans le respect de sa ligne éditoriale et des règles de la profession, ce sans pression ni violence de la part des fossoyeurs de la presse ni des prédateurs de la liberté d’expression.

L’Association des Médias Indépendants d’Haïti (AMIH) et l’Association Nationale des Médias d’Haïti (ANMH) se font le devoir de souligner à l’attention des autorités constituées qu’il est de leur devoir et responsabilités d’assurer la sécurité et la protection des journalistes, des médias et de tous les citoyens dans
le pays.

L’Association Nationale des Médias Haïtiens (ANMH) et l’Association des Médias Indépendants d’Haïti (AMIH) condamnent toute action et politique jusqu’au-boutiste et irréfléchie qui contribuent à mettre en danger les médias, la population en général et les acquis démocratiques.

L’AMIH et l’ANMH demandent, encore une fois, aux journalistes et aux médias en général de continuer à faire leur travail si indispensable à l’information de la population et à faire preuve de vigilance et de solidarité.

Fait à Port-au-Prince ce 23 février 2020

Frantz Duval
Président ANMH

Georges Venel Remarais
Président AMIH