octobre 19, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Haïti, dit – on, et cela sans aucune trace tangible dans son histoire, est un pays libéré par le vodou.

1 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aux âmes animales (9e pub.)

<< […] Si se grenn je dwat ou ki pou ta fè w tonbe nan peche, rache l’ voye l’ jete byen lwen w. Pito w pèdi yon sèl ògan nan kò w, pase pou yo voye tout kò w nèt jete nan lanfè ;

Si se men dwat ou ki pou ta fè w tonbe nan peche, koupe l’ voye l’ jete byen lwen w. Pito w pèdi yon sèl nan manm ou yo, pase pou tout kò w nèt al nan lanfè. >>

Quant à une nation, on dirait : << Si un élément culturel est corrompu, et qu’elle l’empêche de progresser, réprimandez – le, punissez – le, rayez – le de ses mœurs et coutumes !

Tel est, en peu de mots, le vœu sincère d’une âme libérée de religions, de la démo(n)cratie, de la spiritualité maléfique, etc.

Haïti, dit – on, et cela sans aucune trace tangible dans son histoire, est un pays libéré par le vodou. Pourtant, ni dans le discours prononcé, le 1er janvier 1804, par le Père fondateur de la Patrie, ni dans la Constitution de 1806, ni dans aucun document officiel d’Haïti, le second olivier, rien ne lie cette jeune plantule à une quelconque société ésotérique maléfique, encore moins à des petits esprits sataniques insignifiants du vodou. Croire et nourrir une telle bétise, au détriment de la vérité scripturaire sur la divine naissance de cette nation, sont plus que rusés, diffamatoires, tendancieux…

Posons donc une absurde hyppothèse où le vodou aurait joué un rôle dans la création d’Haïti en 1804, et que ses esprits maléfiques, dont on dégoûte présentement leur manifestation par le chevauchement de certaines âmes animales haïtiennes !

Pourquoi le vodou n’a – t – il que ça comme actif dans son compte ? Pourquoi, depuis ce prétendu exploi voudouesque, les Haïtiens ne se sont – ils jamais unis autour d’un projet commun pour le bien – être de tous ? Pourquoi n’a – t – il libéré aucun autre pays d’Afrique… ?

En tout cas, ce dont on est sûr, la division est une entité spirituelle satanique ; aucune âme ne peut s’unir pour le bien, étant connectée par l’esprit maléfique. Donc, si le vodou, dans l’ignorance d’un peuple, serait devenu son élément culturel, plus avantageux aurait – il été de l’enrayer, car cette secte de basse sorcellerie a causé plus de torts aux Haïtiens : << Manje moun, leve moun, kout poud, ekspedisyon… >> C’aurait été le chemin égaré, oblique de certains de nos ancêtres, et aujourd’hui, le temps nous donne raison, au gré de nos sinistres constats liés aux pratiques du vodou haïtien. Aucune génération d’âmes n’est liée aux dérives de l’autre, si la nature et l’identité sont différentes.

<< […] Si se grenn je dwat ou ki pou ta fè w tonbe nan peche, rache l’ voye l’ jete byen lwen w. Pito w pèdi yon sèl ògan nan kò w, pase pou yo voye tout kò w nèt jete nan lanfè. >>

Tel est notre avis sur la débacle des Haïtiens, peuple choisi de YAHVEH Sabaoth, appélés à une mission divine si légendaire, si extraordinaire que l’humanité va rester bouche cousue lorsque son jour arrive.

Est – ce qu’une fille peut être à la fois du Diable et de Dieu ?

Sion de Joshua, Haïti est la fille de Jérusalem ; si ses deux yeux sont contaminés de virus, ils seront creuvés pour libérer tout son corps.

Répondez, âmes animales !

Haïti : Lumière des nations
Sainte Capitale politique et spirituelle du monde

Evintz BRILLANT