octobre 27, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

La relance du secteur agricole en Haïti est toujours possible

3 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus d’un s’interrogent et disent qu’une relance du secteur agricole est impossible tandis qu’autrefois, Haïti fut une colonie prospère grâce à l’agriculture donc, cette dernière joue un rôle déterminant dans la croissance économique du pays.

Certe que les défis sont de taille, la raison principale est que les preneurs de décision investissent très peu dans ce secteur car, la part du secteur agricole qui est allouée dans le budget national est approximativement de 5% cependant, on ne doit pas nier que les opportunités sont grandes donc, il revient aux preneurs de décision de les exploiter.

Si Haïti dispose d’une banque agricole oeuvrant dans l’objectif d’octroyer des prêts aux agriculteurs dorénavant, les preneurs de décision doivent travailler de concertation avec cette banque afin de faire de cette banque l’instrument de relance du secteur agricole tout en identifiant les zones agricoles d’Haïti sans ne pas oublier également, l’apport d’un plan national d’investissement.

Vu l’importance de l’agriculture dans la lutte contre la pauvreté, en octroyant des prêts aux agriculteurs ça va constituer un levier fort de développement pour Haïti car, les agriculteurs vont travailler dans le domaine agraire et commercialiser les récoltes ce faisant, ils pourront rembourser les flux financiers à la banque donc, le risque de non remboursement sera très faible.

Opter pour le crédit rural sera très bénéfique pour les agriculteurs mais, il doit y avoir une compagnie d’assurance fiable, inspirant confiance où les agriculteurs pourront placer leurs flux financiers et attendre d’autres flux financiers additionnels en retour en cas de désastre naturel.

Avec un plan national d’investissement, les preneurs de décision seront en mesure d’investir dans des projets porteurs d’avenir afin de renforcer la productivité agricole, améliorer la commercialisation des récoltes et des produits de l’élevage dans les zones d’intervention et mobiliser en conséquence d’autres investissements publics et privés.

Le plan national d’investissement va avoir des retombées économiques positives pour les ménages et d’autres acteurs du secteur tout en contribuant au bien-être économique de la république d’Haïti tout entière.

Les preneurs de décision doivent réaliser des campagnes publi-promotionnelles afin d’inciter les agriculteurs à oeuvrer dans le domaine agraire, opter pour la recherche scientifique est déjà un atout ça peut s’avérer d’une très grande utilité afin de substituer l’agriculture traditionnelle par l’agriculture moderne.

Avec la recherche scientifique, on peut parvenir à développer nos filières porteuses, Accroître l’offre exportable tout en améliorant la balance commerciale du pays en déficit depuis plus de 40 années.

Opter pour la relance du secteur agricole est un très bon choix , ça prouve que les problèmes sont identifiés par les preneurs de décision et qu’ils souhaitent encore faire d’Haïti un pays prospère car, en optant pour la relance du secteur agricole ça va combattre l’insécurité alimentaire et, le prix des produits locaux à la consommation vont diminuer automatiquement ce qui aura un effet positif sur la croissance économique.

Michaëlle PARAISON
Économiste

Pour vos commentaires, et suggestions veuillez contacter:michalle.paraison@yahoo.com