octobre 27, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Mes Réflexions sur l’Avenir d’Haïti en la Fête de St Patrick, patron des Docteurs et des Guérisseurs. 17 mars 2020

5 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Se lè na wè na kwè!

La mentalité d’un peuple joue un rôle indiscutable et déterminant dans son comportement, tout comme dans ses décisions et ses choix. En effet, quand, au mois de février dernier, le gouvernement italien, sitôt la découverte de la présence du coronavirus sur son territoire, conseillait et invitait ses nationaux à la prudence, ceux-ci avaient réagi avec beaucoup de désinvolture, ignorant les consignes et continuant de plus belle à socialiser selon leurs habitudes.

Quelques semaines après, l’Italie est devenue le pays européen le plus affecté par le coronavirus en terme de contamination et de mortalité. Pour le contenir, le Gouvernement italien a du finalement se résoudre à la mesure ultime de mettre en quarantaine tout le pays . Personne ne rentre. Personne ne sort. L’Italie est coupée du reste du monde et ses ressortissants forcés de rester chez eux et de fredonner des airs d’opéra à partir de leurs balcons pour surmonter cet isolement drastique. Ces décisions draconiennes du gouvernement italien commence à porter des fruits. Cependant, si dès l’annonce de la présence du virus en Italie, ce même gouvernement avait pris et imposé immédiatement les mesures sanitaires appropriées sans tenir compte de la culture italienne, toujours à la fête, à la cordialité, aux embrassades, aux baisers, aux chaudes et interminables poignées de main et aux échanges de verre, il n’y aurait pas eu autant de contaminés et de morts dans la botte italienne.

Cet exemple a porté à réfléchir beaucoup de pays. Aux Etats-Unis, le gouvernement fédéral, dans le souci de contenir et d’empêcher toute propagation du coronavirus, a prohibé tout rassemblement de plus de 50 personnes, fermé toutes les écoles y compris les universités jusqu’au mois d’avril, ainsi que les bars, les musées, les théâtres et les Églises. Quant aux aéroports, ils sont vides et le transport public ne fonctionne plus. De même, le Gouverneur de New York a saisi le taureau par les cornes et annulé la parade de Saint Patrick qui devait avoir lieu aujourd’hui, la deuxième la plus importante de l’État de New York après celle de Thanksgiving.

En observant ces deux approches de politique publique, j’applaudis les mesures anticipées prises par le gouvernement de la République, spécialement la détermination avec laquelle a parlé notre bon ami, le Ministre de l’Intérieur Audin Fils Bernadel. Elles peuvent sauver beaucoup de vie. Toutefois, il faut davantage réveiller, éduquer et motiver la population. M. le Ministre de l’Intérieur, elle doit être sensibilisée de manière très variée et plus systématique. Il faut faire appel au civisme des rappeurs, des slameurs, de tous ceux dont la musique est très écoutée et aux clips audiovisuels très regardés par les jeunes. Il faut des crieurs (comme du temps des Duvaliers) formés par les autorités sanitaires avec des microphones et haut-parleurs dans tous les marchés en plein air du pays et dans l’arrière Pays pour informer, avertir et sensibiliser au danger réel que représente le coronavirus. Il faut développer des éléments de langage concordants pour toute l’équipe gouvernementale, les directeurs d’opinion, les medias. Il faut également interdire le transport en commun où les gens sont entassés comme des sardines. Faites appel à la Conférence Episcopale, aux Prêtres, aux Pasteurs protestants, aux Hougans, aux Mambos, aux Professeurs, aux Maires, aux Policiers, aux Leaders locaux et communautaires pour vous aider dans cette campagne de prévention et de devoir civique, de charité et de solidarité… Bref, M. le Ministre de l’Intérieur, il vous faudra beaucoup plus de fermeté que la dernière note mièvre de votre ministère. Vous en aurez la chance en faisant annuler le Rara. On le reprendra l’année prochaine.

M. le Ministre, je suis de Petit-Goâve ! Je sais ce qui se passe lors de cette fête populaire. Nous buvons tous au goulot de la même bouteille, dans le même petit verre et nous faisons tout le reste que je ne peux pas nommer ici. Les raras pourraient devenir le vecteur principal d’une propagation massive et rapide du coronavirus à travers tout le territoire national. La Nation vous sera reconnaissante si vous avez le courage de la protéger même contre elle-même.

C’est le temps du Carême, faisons cette traversée dans le jeûne, dans la prière et dans la charité en suivant toutes les consignes des autorités sanitaires destinées à prévenir et/ou freiner le virus, en nous protégeant d’abord nous-mêmes individuellement et ensuite l’un l’autre.

Que Notre Dame du Perpétuel prie pour nous, veille sur nous et nous protège! Que St Patrick, le Grand Guérisseur, dont la Fête est aujourd’hui, éloigne de nos rives tous les maux pouvant nous faire pleurer! Que L’Arc-en-Ciel brille dans les nuages d’Haïti!

Père Jean-Miguel Auguste
+50937470865
+13473378954
miguelnov19@gmail.com

Commentaire de Romane Désir, rédacteur en chef de LTP MAGAZINE: Concernant l’Italie, Nostradamus avait déjà dit en 1555 ce qui arrivera à cette nation en 2020. Donc, c’était une prophétie. Une prophétie est une vérité qui arrivera un jour ou l’autre que ceux et celles qui n’ont aucun respect pour la spiritualité refusent d’accepter… Personnellement, je sais que la spiritualité est scientifique, elle est réelle.

Pour le cas d’Haïti, le gouvernement doit écouter les érudits de cette nation pour éviter un génocide. Car, le covid-19 est une arme biologique fabriquée dans un laboratoire pour détruire une grande partie de la famille humaine sans oublier les douze (12)tribus d’Israël dont Haïti fait partie… Si le gouvernement haïtien n’écoute pas avec lucidité , les conséquences de ce virus seront atroces si jamais il fait son apparition dans le pays…

Père Jean-Miguel Auguste.

Merci pour ce profond texte collègue Jean-Miguel Auguste..

Tous droits réservés, 18 Mars 2020.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE! NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES.