octobre 16, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

L’irrespect des mesures préventives….

4 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comme Machiavel eut à dire « Il ne faut pas que l’on m’impute à présomption, moi un homme de basse condition, d’oser donner des règles de conduite à ceux qui gouvernent. Mais comme ceux qui ont à considérer des montagnes se placent dans la plaine, et sur des lieux élevés lorsqu’ils veulent considérer une plaine, de même, je pense qu’il faut être prince pour bien connaître la nature et le caractère du peuple, et être du peuple pour bien connaître les princes. »

La question que bon nombre se pose c’est,y-a-t-il un traitement spécial pour les institutions d’état et un autre pour les autres institutions non étatique?

Pendant que les autorités mettent au verrou des pasteurs parce qu‘ils n’ont pas respectés les mesures établies pour éviter la propagation du virus .

Il était environs 10 heures du matin sur le kiosque occide jeanty au Champs-de-Mars,le nouveau champ de travail de l’ONI, près d’une trentaine de personnes munies de leurs extraits d’archives ou de leurs actes de naissances et de leurs anciennes cartes d’identification nationale, attendaient leurs tours pour s’enregistrer et obtenir leur nouvelle CIN, ils étaient très nombreux, ne respectant pas les consignes, serrés l’un contre l’autre, ne respectant pas la distance d’un mètre cinquante 1m50, bavardaient et s’impatientaient à bénéficier de ce service public.

Dès l’apparition du Coronavirus dans le monde, la distanciation sociale est mise en œuvre afin d’éviter la propagation de la pandémie.

Cependant, les institutions qui ne font pas respecter cette distanciation sont nombreuses. Surtout celles offrant des services publics, qui accueillent bon nombre de gens chaque jour,à l’EDH, MJSC, on met de l’eau de chlore et du savon et à la MAE aucune mesure préventive n’a été faite. Pourtant au cours de la semaine précédente, l’état a jugé nécessaire d’interdire les rassemblements sous n’importe quelle forme.

Pourtant, les Institutions Publiques continuent à fournir des services à la population sans prendre en compte les mesures adoptées par l’état.

Il est toujours spécifié de quelque manière par la subjectivité de l’observateur ; subjectivité qui est davantage qu’un point de vue optique. L’étude paysagère est donc autre chose qu’une morphologie de l’environnement. Inversement, le pays n’est pas que « le miroir de l’âme ».

Il se rapporte à des objets concrets, lesquels existent réellement autour de nous. Ce n’est ni un rêve ni une hallucination, car si ce qu’il représente ou évoque peut être imaginaire; il existe toujours un support objectif. L’étude paysagère est donc autre chose qu’une psychologie du regard, donc cessons de rêver; car nos lits sont trop sucrés. Il revient à nous de changer nos trains de vie et se protéger contre toutes sortes de virus.

Tout le monde en parle, mais la vraie question c’est: Est-ce que nos dirigeants auront le courage de donner des informations fiables sur le nombre de personnes infectées par le COVID-19,serions-nous plus chanceux que les autres pays, telsque l’Italie,l’Espagne,la France et la République Dominicaine qui comptent des milliers de personnes infectées et de morts. Ce que vous devez savoir tous c’est que la vérité triomphe toujours.

Vous avez fait le choix de rester vivre en Haïti,c’est un choix courageux et dangereux,oui c’est dangereux de vivre ici, car les dirigeants eux-mêmes ne respectent les principes ou les mesures de préventions. Mon Peuple je vous exhortes de rester chez vous, c’est le seul moyen de lutter contre le virus;sinon vous ne verrez pas les nouveaux riches qui prendront naissances grâce au COVID-19.
Mon corps aux Chiens,mon âme à
Dieu,mon coeur à mon peuple et ma plume à ma conscience.

Écrit par : Stael Jean, Juriste, Journaliste…

email:stadjy1252@gmail.com

Commentaire de Romane Désir, rdt de LTP MAGAZINE: Pour respecter les principes établis dans toute société il faut se respecter d’abord… En Haïti, nous connaissons déjà la mentalité corruptive de nos dirigeants politiques et financiers. Alors, comment pourraient-ils respecter et faire respecter les principes établis contre le covid-19? Comment peut-on confiner un peuple qui vit quotidiennement sans l’apport réel de l’état et de la bourgeoisie? J’ai posé les interrogations, c’est à vous de faire les déductions….

Tous droits réservés, 27 Mars 2020.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE! NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES.