octobre 28, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Le pays interdit de parler des coronavirus

1 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au Turkménistan, un pays situé en Asie centrale, les médias contrôlés par l’État n’ont plus le droit d’utiliser le mot « coronavirus ».

Le terme a même été retiré des brochures médicales distribuées dans les écoles, les hôpitaux et les lieux de travail, selon la Chronique du Turkménistan, l’une des rares sources d’information indépendantes, et dont le site Internet est bloqué dans le pays.

Cela a été rapporté hier par Reporters sans frontières, une organisation qui cite que dans ce «trou noir d’informations voisin de l’Iran, des policiers en civil arrêtent des passants qui parlent du coronavirus aux arrêts de bus et aux files d’attente dans les magasins, ou ceux qui portent un masque. Ces informations ont été fournies par les correspondants d’Asjabad de Radio Azatlyk, le service turkmène de Radio Free Europe / Radio Liberty ».

Redaction de LTP

email:williamsonnormil82@yahoo.fr/ Tel: 8496500682

Tous droits réservés, 10 Avril 2020.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE! NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES.