octobre 25, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Si la presse chinoise était libre, le coronavirus ne serait pas une pandémie « , explique RSF

1 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Si les médias internationaux avaient eu pleinement accès aux informations dont disposaient les autorités chinoises sur l’ampleur de l’épidémie de COVID-19 avant le 13 janvier, il est probable que la communauté internationale aurait évalué la crise et mieux l’anticipée, selon les journalistes. Sans frontières (RSF).

RFS a indiqué qu’une analyse publiée le 13 mars, des chercheurs de l’Université de Southampton suggèrent que le nombre de cas de coronavirus en Chine aurait pu être réduit de 86% si les premières mesures, prises le 20 janvier, avaient été mis en œuvre deux semaines avant.

La redaction de LTP

+50933264662

admin@letoutauplurielmagazine.com

Tous droits réservés, 11 Avril 2020.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE! NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES.