octobre 25, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Propagation du COVID-19 à travers le monde/ Un coup dur pour les haïtiens qui dépendent des transferts de la diaspora.

2 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Certains se plaignent d’une baisse du niveau des transferts d’argent de la diaspora haïtienne en Haïti en raison de la pandémie du coronavirus qui secoue le monde, paralysant ainsi toutes les activités économiques.
C’est le cas d’une dame rencontrée dans un bureau de transfert de la capitale haïtienne qui explique avoir constaté ces dernières semaines une diminution considérable tant de la fréquence que du montant de ces transferts habituels.

Même cas de figure pour un jeune homme qui est venu récupérer un transfert dans un autre bureau, toujours dans la région métropolitaine de Port-au-Prince. Il se plaint du fait que le montant de ses transferts habituels reçus de sa mère soient diminués jusqu’à 70%. Qui pis est, il n’entreprend aucune activité génératrice de revenu, affirme-t-il.

Cette situation paralyse également certaines activités professionnelles qui dépendent des transferts de la diaspora, fait remarquer un autre homme plus âgé, venu, lui aussi, recevoir un transfert. Il fait référence aux personnes qui ont l’habitude d’envoyer de l’argent à des professionnels haïtiens pour leur procurer des documents, tels les extraits des archives, le renouvellement de passeport, des frais et honoraires d’arpentage, entre autres.

Cette diminution des transferts d’argent qui contribue à la détérioration du taux de change risque d’avoir d’autres conséquences à moyen terme sur l’économie nationale. Car ces transferts, à eux seuls, représentent environ 36% du PIB.

Par D.O.C

April 21/ 2020

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE! NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES.