octobre 19, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Vers une autre forme d’évangélisation

3 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

J’ai grandi dans cette assemblée que j’éviterai moi de qualifier de quoi que ce soit, par rapport à laquelle en atteignant l’âge de maturité j’ai essayé de prendre du recul, question de ne pas me retrouver ni dans la bande des coquins, ni encore moins dans celle des imbéciles.

Et surtout d’être privé de ma liberté de penser et d’agir, selon mes propres référentiels de valeurs, mon authentique conviction.

Et c’est justement ça mon grand problème avec la religion, c’est qu’ils, ceux qui en ont la suprématie nous prennent tous pour des imbéciles.
Ce que j’aime le plus des chrétiens, c’est qu’ils sont pour la grande majorité de crétins, voire des hébétés.

Ils choisissent de faire de la charité au moyen de ce qui ne leur appartient pas, là où ils n’ont aucune idée de la poursuite de l’essence de l’existence humaine: au paradis.
Je ne tiens pas ces propos en me basant sur leur conviction Dieu leur appartient à eux seuls, mais plutôt parce j’estime que c’est redoubler d’idiotie.

La chose la plus drôle à leur sujet est qu’ils se réjouissent de leur joie sur la terre, et c’est au ciel qu’ils promettent à tous de se réjouir ensemble après la mort. Et s’il vous plaît, sachez déjà qui ferait partie des dignitaires du royaume du Christ.
En effet, les 144 mille, sans ajouter, sans retrancher. C’est vrai que le salut est personnel, c’est ce que nous avions tous appris dans les BA de la chrétienté, cependant, d’après eux ce n’est que uniquement et exclusivement par leur tuyau qu’on peut oser être tenté aspirer à la vie éternelle. Depuis quand l’homme égoïste et cupide était si généreux, faudrait-il se demander?

A l’éventualité de l’existence et d’exercice de ces privilèges ils en disposeraient eux-mêmes, de par eux-mêmes et pour eux-mêmes privant ainsi les autres de l’accès même aux miettes! Quelle contradiction que de penser que l’oppresseur partagerait avec nous ce dont il avait besoin ! Ainsi, continuer à servir le dieu du bourreau, c’est continuer a servir le bourreau lui-même, inconsciemment.

Je doute fort que s’il y avait une promesse véritable de la félicité dans l’au-delà, ou au paradis, ces gens-là dans leur avidité ne la garderaient rien que pour eux, pour leurs familles et leurs amis!
Que surtout vous ne vous trompiez pas à mon sujet, car je ne suis ni athée ni agnostique, je suis croyant, mais contre toute velléité d’appartenance religieuse ou de religionisme.

La seule chose que je sais, c’est que je me garde la discrétion de la repentance, si le Vatican déciderait un beau, soit pour avoir la conscience tranquille ou pour la raison qu’il soit, de partager les réserves d’or dont ils avaient démunies tous les petits pays pendant la colonisation, et tous les pasteurs multimillionnaires en feraient, je vous donne ma parole que je serai le plus grand et le plus fervent chrétien du monde.

Car, parmi tout ce que dénonçait l’évangile du Christ l’accumulation de richesse, l’obsession du pouvoir et de la gloire en étaient les véritables cibles. Et durant ses 33 années de vie terrienne il n’a fait que nous exhorter la pratique de l’amour et de la charité inconditionnelle et indéfectible.

Si nous voulons vraiment être des disciples du Christ armons-nous de courage et suivons son exemple, sans demi-mesure ni double morale.

6/05/2020
Kmi-Lingus

+50933264662

admin@letoutauplurielmagazine.com

Tous droits réservés, 6 Mai 2020.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE! NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES.