mer. Juil 8th, 2020

14 MAI 2020 JOURNEE DE PRIÈRE DES HAÏTIENS POUR IMPLORER LA GRÂCE DE DIEU.

4 min read
Spread the love

Ca fait plus de quatre mois que le monde est frappé de plein fouet par une pandémie sans pareille. Le coronavirus, comme on l’appelle, a mis toute la planète terre à genoux, et le monde n’est toujours pas prêt à y faire face.

Cette épidémie apparue en décembre 2019 dans le centre de la Chine où elle a contaminé plus de 82 000 personnes poursuit ses ravages à travers le monde. Si Pékin a réussi à endiguer la maladie, plusieurs pays de l’Europe et de l’Amérique luttent en vain pour trouver un traitement efficace au Covid-19. Les Etats-Unis d’Amérique, première puissance mondiale, est, de son côté, le pays le plus touché avec plus d’un millions de cas de contamination.

Les hôpitaux sont débordés, la peur se lit dans les regards, le personnel médical est dépassé par les évènements. Bref, c’est la désolation totale. Les gouvernements des pays les plus développés du monde ne savent plus à quel saint se vouer. Fermeture des frontières, confinement, consignes d’hygiène et de sécurité, tout cela a permis certes de ralentir la course du coronavirus sans pour autant le freiner.

Des magasins ont fermés leurs portes, les écoles, les universités et les églises ne fonctionnent pas. Le monde est quasiment en arrêt. Pour combien de temps ? Personne ne sait. Aucun grand scientifique ne peut prédire la fin de ce cauchemar. Le coronavirus change la donne et donc présente un caractère très original. D’ailleurs l’une des choses les plus importantes à souligner, c’est qu’il supprime quasi totalement les classes sociales. En face de ce fléau, il n’y a ni nobles ni prêtres, ni gens à talents, ni femmes, ni vieillards, ni soldats ni généraux, ni croyants ni incrédules, ni riches ni pauvres. Tous peuvent être contaminés.

Mais au milieu de la propagation mondiale du coronavirus, quelqu’un peut venir à notre aide et nous faire ressentir son amour curatif. Son nom est Jésus. Il est passé par les villes et les villages, guérissant toute maladie et toute infirmité parmi le peuple. Avec l’aide de Dieu, les malades ont été guéris.

Aujourd’hui encore, il peut guérir ceux et celles qui sont contaminés par le coronavirus. Il est le seul à pouvoir prodiguer des soins médicaux de premier ordre grâce à quoi les gens pourront retrouver leur force et leur santé. Il peut nous guérir de la peur qui nous empêche de travailler ensemble, de se saluer chaleureusement et fraternellement et de s’aider mutuellement. Devant cette maladie qui ne connaît pas de frontière, il est le seul capable de nous aider à mettre de côté notre orgueil qui nous fait penser que nous sommes invulnérables, parce que nous ne sommes pas touchés dans notre chair.

En cette période d’incertitude et de peine, il est urgent de faire appel au Christ, le guérisseur par excellence, pour qu’il reste à nos côtés et avec les familles de ceux et celles qui sont malades ou décédés. Il est urgent de demander à Dieu d’être avec les médecins, le personnel infirmier, les chercheurs et tous les professionnels de la santé qui cherchent à soigner et à guérir les malades, alors qu’ils risquent l’infection par leurs travaux. Il est enfin urgent pour nous de nous agenouiller pour implorer la grâce divine face à la maladie, l’inquiétude et le désespoir.

C’est pourquoi nous de BONDYE TANDE KRI AYITI voulons décréter la date du 14 mai prochain JOURNÉE DE PRIÈRE DES HAÏTIENS Ce jour-là le peuple haïtien va se prosterner devant Dieu pour lui demander d’intervenir en sa faveur. Nous allons demander aussi à Dieu d’être avec les dirigeants de toutes les Nations, de leur donner la prévoyance d’agir avec charité et un véritable intérêt pour le bien-être des peuples qu’ils sont destinés à servir. Nous allons demander à Dieu de donner aux dirigeants haïtiens la sagesse d’investir les ressources dans des solutions durables qui aideront à prévenir ou à empêcher les épidémies futures.

Que vous soyez ici, en Haïti ou à l’étranger, entourés ou non de gens souffrant de cette maladie, nous allons tous ensemble implorer Jésus le Christ, le sauveur du monde, de nous donner la force de garder la foi et l’espérance en ces temps d’anxiété.

Olicier PIERICHE
BONDYE TANDE KRI AYITI

+50933264662

admin@letoutauplurielmagazine.com

Tous droits réservés, 12 Mai 2020.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE! NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES.

Facebook Comments
Partagez nos articles
0Shares

Supportez Nous

Translate »