octobre 19, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Le Premier ministre, Joseph Jouthe, a-t-il été trahi par l’un de ses proches?

2 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une courte audio circulait depuis dimanche sur les réseaux sociaux. À travers la bande sonore, on pouvait identifier la voix du PM Jouthe en train de s’adresser à plusieurs personnes ( probablement des ministres ). Des propos désobligeant en effet ont été prononcés par le Premier ministre lors de cette réunion.

Mais d’abord la grande question, c’est de savoir comment une conversation entre autorités a-t-elle pu être rendue publique ? Quelles étaient les personnes présentes à cette rencontre ? Si les choses ne sont pas très claires, il semblerait que la fuite venait directement des interlocuteurs ou auditeurs de M. Joseph Jouthe. Ce dernier se serait fait enregistré à son insu, puis l’enregistrement obtenu a été partagé à d’autres personnes par la suite. Jusqu’ à parvenir aux internautes, qui ont laissé éclaté leurs colères par rapport au légèreté des propos du PM. Voici à quoi le Premier à fait référence dans l’enregistrement.

1) Le PM a dit clairement qu’il a déjà résolu le problème de la réforme de l’État. (Sur ce point, tout le monde peut réaliser qu’il n’y a aucune réalisation sérieuse qui vaut la peine d’être prise en compte).

2- Le Premier ministre affirmait aussi qu’il avait recadré un ministre, parce que celui-ci lui a présenté un budget qui n’était pas en accord avec la vision du Chef de l’État. Il l’a intimé l’ordre d’aller corriger le budget.

3- M. Jouthe a avoué dans l’intervalle qu’il ne pensait pas qu’il allait être nommé Premier ministre, parce que ça ne l’ intéressait guère.

4- Dans un autre registre, Joseph Jouthe a aussi dénoncé les prétentions des politiciens haïtiens, qui ne rêvent que de se voir à la tête du pays. Se demande-il qu’est-ce qu’ils vont diriger ? Avant d’indiquer plus loin qu’Haïti n’existait pas< ni sur le papier>, < ni dans la réalité>. Par ailleurs, il a traité de < salopri>, les partisans de ces politiciens( potentiels candidats des prochaines élections).

5- Enfin, Le PM a accusé les politiciens d’être responsables de la prolifération des
gangs armés dans le pays.

Au regard, de tous ces propos, le PM en homme de caractère devait donner sa démission au Président de la République, Jovenel Moïse. Surtout que sa présence à la primature n’apporte Jusqu’ à ce jour pas grand-chose pour le pays.

Dixie Band THELUSMOND
Mémorant en droit,
Citoyen engagé
46347645

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE! NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES.