octobre 16, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Jean-Paul Coutard s’est fait un nom et une réputation après la présentation, en juillet 2013, du premier autobus moderne « made in Haïti ».

3 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jean-Paul Coutard, l’homme des bus modernes « made in Haiti », veut produire à une plus grande échelle
Considéré comme l’un des symboles de l’audace et du génie créateur de l’Haïtien, Jean-Paul Coutard, fabriquant du premier autobus moderne « made in Haïti », prend fait et cause pour la production nationale. Il se fend aussi d’une addition des absences et manques qui minent son secteur. Invité de la matinale de Magik 9, son clin d’œil au président Jovenel Moïse avec qui il a partagé jadis tables de conférences et cérémonies d’hommage en dit long…

Jean-Paul Coutard s’est fait un nom et une réputation après la présentation, en juillet 2013, du premier autobus moderne « made in Haïti ». Le PDG de Coutard Motors, après cet essai gagnant, a fabriqué d’autres autobus de 56 places dont la plupart sont exploités par la compagnie Patrick Coach Line qui relie St-Louis-du-Nord à Port-au-Prince via Port-de-Paix.
La dernière création sortie de sa chaine de montage, un minibus de 30 places, climatisé, conçu pour rouler sur nos routes cahoteuses, a remis l’ancien étudiant en électromécanique de Diesel Institute of Haïti et d’une école de carrosserie du Canada sous les feux des projecteurs.

En interview à la matinale de Magik 9 (100.9 FM), il n’a pas fait que le marketing de ses projets et ambitions. Jean-Paul Coutard, sans jamais élever la voix, a dézingué les chefs qui ont utilisé sa création pour faire « un show médiatique ». Ce qui, contrairement à leurs affirmations, n’aide pas à l’essor de la production nationale.
Sans verser dans la vindicte et fidèle aux enseignements de ses parents l’invitant à travailler dur, Jean-Paul Coutard a fait l’addition des absences. Il a salué ceux qu’il n’entend plus dont Jovenel Moïse avec qui il souligne avoir partagé des tables de conférence et participé à des cérémonies où les deux hommes, l’un patron de Agritrans et l’autre de Coutard Motors, ont reçu des distinctions.

« Le président actuel et moi représentions, en 2013, un grand espoir de modernisation », se souvient Jean-Paul Coutard. « Même si nous savons que la production nationale n’intéresse pas trop ceux qui dirigent le pays, je salue quand même la présidence ce matin », a-t-il dit, soulignant que des Chinois avaient salué son travail. Et maintenant ? « Je n’entends personne », a répondu Jean-Paul Coutard.
L’Etat haïtien encourage les constructeurs japonais et chinois, pas les Haïtiens, a déploré Jean-Paul Coutard, avant de sortir des exemples. « Tout récemment, 200 autobus ont été commandés. Si l’on avait sollicité 5 de Coutard Motors, ce sont des Haïtiens qui travailleraient », a-t-il dit, soulignant que lors de construction de chaque autobus, il y a une transmission de connaissances bénéfiques à des employés haïtiens.

Sous la présidence de Michel Martelly, l’autobus de Coutard Motors a été présenté. Mais dans le cadre du programme « Chanje Lavi, chanje metye », ce sont 76 autobus chinois qui ont été commandés, a-t-il indiqué. « Ce sont à des Chinois que l’on a assuré des emplois. Mais on avait juste fait un show médiatique avec nous », a noté Jean-Paul Coutard, loin de se laisser décourager par les adversités dont l’incendie en cinq minutes de 3 autobus Coutard Motors lors des évènements du 6, 7 juillet 2018. « Nous n’avons pas compté sur eux non plus. Mon père et ma mère, dans mon éducation, m’ont appris à ne compter que sur moi-même. »
« Ce qui doit venir viendra. Il faut compter sur soi et travailler dur. C’est pour cela que j’existe encore », a indiqué Jean-Paul Coutard, qui, parallèlement à ses ambitions de moderniser le transport avec des autobus fabriqués en Haïti, discute avec des institutions financières qui pourraient s’intéresser à financer l’acquisition de ses autobus pour leurs clients.

Roberson Alphonse
Via LE NOUVELISTE

Publié par LTPM, 28 Mai 2020
LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE/
NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES.