octobre 27, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

L’organisation « Ayiti tou nèf »rénouvelle son attachement à son médicament, et promet de rétablir tous les personnes infectées du corona virus.

2 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Depuis le début du mois de mai, dâte à laquelle le Président de la république à travers une vidéoconférence a sollicité du Président Malgache des échanges médicaux pour lutter contre l’expansion de la covid-19 et aussi des projets sociaux pour freiner son impact. les recherches ne cessent de multiplier au niveau local sur l’adoption d’un médicament pour le corona virus.

En attendant la matérialisation de cette demande par le président Malgache, pour l’envoie de ces médicaments. « Ayiti tou nèf » présente à la population sa version haïtienne d’un sirop mis en bouteille à base de feuille d’armoise préparée par des médecins traditionnels.

Depuis son arrivée sur le sol haïtien, le corona virus a retenu l’actualité, soit à travers des cas recensés ou à partir des médicaments utilisés pour prévenir et guérir la covid-19.

Ainsi Mr. Dieumerite Pierre Louis, citoyen engagé dans cette noble cause pour le pays, a présenté au mois de mai, le traitement du covid-19 en bouteille, bien que jusqu’à aujourd’hui non autorisé. par l’état haïtien.

Dans une note d’avertissement en circulation sur les réseaux sociaux la semaine dernière, le MSPP décline et comdamne toutes institutions ou particuliers qui envisagent de préparer ou de commercialiser un quelconque médicament de la covid-19. ils doivent désormais s’adresser au ministère concerné sur les doses, les recettes et les dossiers des échantillons pour son évaluation au laboratoire des autorités sanitaires.

Toutefois le représentant de « Ayiti tou nèf » dénonce l’attitude partisane de l’état à travers le MSPP qui a tendance à prioriser la médecine conventionnelle sur la médecine traditionnelle, dans le seul but de légitimer les médicaments conventionnels sur les médicaments traditionnels, qui sont préparés à base de feuilles des plantes naturelles.

Enfin, Mr. Dieumerite Pierre Louis; s’éstime heureux de l’impact de cette découverte, car depuis son lancement sur le marché jusqu’à aujourd’hui, des témoignages venus de tout horizon, il y en a à profusion. le responsable de « Ayiti tou nèf » en profite pour lancer une mise en garde pour les détracteurs qui ont un plan criminel d’empoisonner une ou plusieurs bouteilles de sirop pour discréditer le produit. il les conseils de faire marche arrière sur ce projet, car dit-il; son unique embition est de faire d’haïti la perle médicinale du monde.

Aristhène René; pour LTP / Magazine !!!

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE!
NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES.