octobre 17, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Moins de 24 heures après la publication du nouveau décret, modifiant certaines dispositions du décret du 6 juillet 1989, sur les maisons de transfert; le gouverneur de la banque centrale; Mr. Jean Baden Dubois, éxige de nouveaux comportements à partir de cette nouvelle disposition.

2 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dans l’après-midi du mardi 16 juin 2020, a paru dans les colonnes du jounal officielle « Le Moniteur » un nouveau décret portant modification de certaines dispositions du décret du 6 juillet 1989 sur les maisons de transfert, afin de mettre fin aux litiges à répétition enregistrées par l’organe régulateur qu’est: la Banque de la République d’Haïti (BRH), dans le but de mettre de l’ordre dans ce type de transaction.

Ainsi, au cours d’une conférence de presse donnée le mercredi 17 juin 2020 à ce sujet, le Gouverneur de la Banque de la République d’Haïti (BRH), rapporte que ce décret est le fruit de plusieurs enquêtes menés par la BRH dans le système financier et bancaire haïtien, surtout en ce qui concerne le volet économique et monétaire lié aux questions des changes, suivie du baisse enregistrée dans les transactions occasionnant un certain manque de devises, à cause du virus corona.

Dans ce nouveau décret, les articles rapportés pour cause de manque d’évolution dans l’environnement économique et monétaire, en vue de l’adaptation du nouvel ordre mondial, au bénéfice de la protection des clients et consommateurs, sont les suivantes: les articles 2, 3, 4, 7, 8, 9,10 et 17 qui étaient considérés autrefois comme outils d’autorisation et de fonctionnement des maisons de transfert, en vue de mettre fin aux abus, lors d’une mise en place d’un bureau de transfert.

Selon les dires du Gouverneur de la BRH; Mr. Jean Baden Dubois, qui lançait des mots de remerciements à l’égard des autorités du pays, d’avoir doté la banque centrale de ce nouveau outils; car dit-il, ce nouveau décret permettra à l’institution monétaire, d’avoir la capacité de mettre de l’ordre entre les agents formelles et ceux de l’informelles. la BRH promet aux agents opérant dans ce secteur, un circulaire d’application dans les 24 à 48 heures sur toute l’étendue du territoire.

Aristhène René; pour LTP / Magazine !!!

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE!
NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES.