octobre 19, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Les États-Unis déportent un chef paramilitaire en Haïti

1 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les États-Unis ont expulsé mardi l’ancien chef paramilitaire Emmanuel Constant en Haïti, pour répondre des accusations de meurtre et de torture résultant de massacres dans les années 1990. Déjà dans le pays des Caraïbes, Constant n’a fait aucune déclaration lorsqu’il est monté dans un véhicule de police qui lui a dit. conduit pour interrogatoire.

Constant faisait partie des 24 migrants expulsés qui sont arrivés à Port-au-Prince sur le quatrième vol du genre depuis le début de la pandémie COVID-19, a déclaré le directeur du bureau des migrations haïtien, Jean Negot Bonheur Delva.

Des groupes de défense des droits humains ont accusé Constant d’avoir tué et torturé des Haïtiens alors qu’il dirigeait le Front pour l’avancement et le progrès d’Haïti après le renversement du président Jean-Bertrand Aristide en 1991. Ils disent qu’entre 1991 et 1994, le groupe dirigé par Constant, il a semé la terreur et massacré les habitants des bidonvilles qui étaient fidèles à Aristide. À son retour au pouvoir en 1994, Constant s’est enfui aux États-Unis.

La redaction de LTP

+50933264662

admin@letoutauplurielmagazine.com

Vía diario libre, 23 juin 2020.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE! NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES.

Partagez nos articles