lun. Oct 19th, 2020

Entre la rareté artificielle et la marginalisation de la collectivité

2 min read
Spread the love

This post has already been read 563 times!

La situation dans laquelle nous vivons n’est pas le fruit du hasard mais,<<c’est un construit>> car, c’est un projet de déconstruction sociale mis sur pied par un petit groupe pour marginaliser la collectivité.

Parfois, les gens qui étaient au plus bas de la stratification sociale après beaucoup d’efforts arrivent à parvenir à la classe moyenne. Mais, une fois arrivée à ladite classe moyenne ils restent toujours avec cette mentalité du passé “Ti neg tet grenn pa gen dwa”. Une telle mentalité qui ne fait que contribuer à une discrimination accrue qui va sans nul doute les mettre en retard de phase.

Cette mentalité du passé ne fait que limiter leurs pensées, et prouve leurs dépendances face à ce petit groupe.

Dans certains secteurs, on peut constater qu’il y a beaucoup de barrière à l’entrée et/ou il y a un groupe bien spécifique qui peut investir dans ce secteur et si l’on tente d’essayer on va sans nul doute échouer mais, pourquoi pas une décentralisation du secteur porteur de l’économie ??? D’où le problème de la rareté artificielle qui se pose souvent.

Étant les seuls détenteurs de la clé, ils peuvent maintenir le déséquilibre et rétablir l’équilibre au moment opportun.

Michaëlle PARAISON
Économiste

Pour vos commentaires, suggestions, et interviews veuillez contacter:michalle.paraison@yahoo.com

LE/10/08/2020/

TOUS DROITS RÉSERVÉS
LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE
NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES.

Facebook Comments

This post has already been read 563 times!

Partagez nos articles
0Shares

Supportez Nous

Translate »