mar. Oct 20th, 2020

Vers les années 70, le secteur agricole produisait mais, ne produisait pas à un niveau stable pour satisfaire la demande de la population haïtienne d’où la perte de notre souveraineté alimentaire.

1 min read
Spread the love

This post has already been read 2002 times!

En milieu rural et urbain, on ne fait que constater une certaine préférence pour les produits importés au détriment des produits locaux. En terme de proportion, le panier de biens des produits importés représente plus de 75%.

Parfois, plus d’un disent que certains produits importés coûtent moins chers comparativement aux produits locaux.

Ce problème ne saurait être résolu sans une relance du secteur agricole par les preneurs de décision d’ailleurs, c’est une hausse de la production agricole qui va générer une baisse des coûts des produits locaux.

Les preneurs de décision à travers le Ministère de l’Agriculture des Ressources Naturelles et du Développement Rural ( MARNDR) , doivent happer cette opportunité en donnant leurs contributions si effectivement ils souhaitent réussir la campagne agricole.

Une fois contribuée à la campagne agricole, on pourra s’attendre à un début de la reprise de notre souveraineté alimentaire.

Michaëlle PARAISON
Économiste

Pour vos commentaires, suggestions, et interviews veuillez contacter :michalle.paraison@yahoo.com

Facebook Comments

This post has already been read 2002 times!

Partagez nos articles
0Shares

Supportez Nous

Translate »