dim. Oct 25th, 2020

VERS UNE HISTOIRE NOUVELLE

3 min read
Spread the love

This post has already been read 2186 times!

Je voudrais vous dire autre chose que ma tristesse mais je suis trop triste pour ne pas vous le dire car je sais que vous l’êtes autant que moi !

Non ? Alors vous êtes résignés ou inconscients. Résignés ? Oh que non, mille fois non car nul ne marche résolument, sans rechigner, vers un tel gouffre.

Nous multiplions nos bêtises. Bien sûr celles de Jovenel sont plus sonores. Parce que, bête et têtu, il ramasse ici et là rencontre de couloir et réprimande vexatoire. Nous en sommes tous indignés mais aussi…impuissants.

Jovenel !
Il s’enfonce à cœur joie dans son délire obsessionnel. Il a même un train prêt à écrabouiller ceux-là chez qui il a été mendier les miettes qui nous asphyxient, qui nous réduisent à plus d’indignité. Il veut faire des élections ! Plus…il veut changer tout seul la constitution ! Pas tout à fait seul : avec des citoyens nouveaux. Tout neufs. Ah ! J’en rirais bien si je n’avais pas en tête et dans le cœur cette image virale de cette dame à Cité Solèy aux prises avec cette eau puante entre quatre murs…comme demeure ! Comment ne pas être triste ?

Le délire obsessionnel est comme un espace de liberté…de bonheur même. C’est un peu comme le fou qui nous trouve bizarre…en dehors du bon tempo. Jovenel n’a rien trouvé d’anormal de rencontrer un secrétaire d’État…il est américain ! Ni non plus que ce soit sur une galerie ! Il n’a pas la bonne notion des choses. Il n’a pas non plus remarqué que c’est parce que son décret pour ouvrir le pays à toutes les déviances morales ne passe pas qu’on lui demande de ne plus publier ses propres décrets à lui. Il est trop engoncé dans son délire pour ne pas remarquer que le vent a déjà tourné. Il n’y a rien de pire, pour un président haïtien dans une mauvaise passe, que l’appui des américains. Il faudrait poser la question à Titid !

Je n’entrevois pas la fin de l’histoire pour Jovenel car le monde est devenu trop compliqué, les peuples trop exigeants. Qui, en effet, accepterait en plus d’une gestion incertaine du coronavirus la présence d’un Président épinglé plus de 69 fois dans des cas avérés de corruption, de détournement de fonds publics, dans un pays où les gens vivent dans une telle précarité ? Ne disons-nous pas que “abse sou klou” c’est du mauvais au pire ? Donc ! Aujourd’hui le premier drame des américains c’est de trouver qui voudra recevoir JOMO. Qu’ils se débrouillent…c’est leur partenaire dans la trahison contre le Venezuela. Il a fourni de bons et loyaux services.

Mais nous ?
C’est nous qui sommes dans le vrai merdier. C’est à nous d’inverser la chute de la gourde, c’est à nous de trouver des solutions pour la reprise des cours dans les écoles, les universités. C’est à nous de rétablir la sécurité en fabriquant un autre destin aux abusés de cette industrie. C’est à nous de reprendre en mains cet environnement plus que précaire. C’est à nous de consolider nos sections communales et communes intérieures car, comment le pays pourrait se relever quand ses fondations sont si branlantes ? C’est à nous de trouver les bonnes recettes pour l’intégration des jeunes…de la diaspora. À la vérité c’est là que se trouve notre planche de salut.
Mais…quand commencerons-nous à mettre la main à la pâte ?
RADI a fait le premier pas. Ne dit-on pas que c’est le premier pas qui coûte ! En avant donc pour les suivants.
ECRIT PAR/
Himmler Rébu

La REDACTION DE LTP!!
LE 28 Août 2020
LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE
NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES.

Facebook Comments

This post has already been read 2186 times!

Partagez nos articles
0Shares

Supportez Nous

Translate »