octobre 27, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

ASSASSINAT DE MAITRE DORVAL LE MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION PROTESTE ET RECLAME JUSTICE POUR MAÎTRE MONTFERRIER DORVAL

2 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Ministère de la Culture et de la Communication est profondément choqué suite à l’assassinat crapuleux du Bâtonnier de l’Ordre des Avocats, Maître Montferrier Dorval, juste à l’entrée de sa résidence privée , à Pèlerin 5, dans la nuit de ce vendredi 28 août, au samedi 29 août 2020.

Le Ministère de la Culture et de la Communication note que ce nouvel assassinat ciblant cette fois, Maître Dorval, homme de loi brillant, et détenteur d’un doctorat des universités françaises, est survenu, ce week-end, dans une logique de remontée globale de l’insécurité illustrée quasiment par des exécutions sommaires.

Le Ministère de la Culture et de la Communication note aussi que ces assassinats, comme ceux qu’on a d’ailleurs enregistrés, en chaine, la veille même du meurtre du Batonnier de l’ordre des Avocats, coïncident en fait, avec les débats actuellement sur la nécessité de prendre, entre autres, la double voie de la Réforme constitutionnelle et du processus électoral.

Il est une tradition de violences politiques dans notre pays depuis l’assassinat de notre Empereur, Jean Jacques Dessalines, tradition d’avec laquelle, un jour ou l’autre, il nous faudra absolument divorcer.

Il est surtout une tradition de violences pré ou post électorales, de violences para électorales, qui s’est instituée déjà, depuis les élections de novembre 1987, ayant ouvert la voie dès lors, à ce cycle d’instabilités socio politiques chroniques et déprimant.

Il est enfin un laboratoire du crime professionnel qui s’est perfectionné durant ces 15 dernières années, et qui, à l’instar de Maître Dorval, mais, à un tout autre niveau, a obtenu lui aussi son doctorat, mais, plutôt pour faire couler du sang innocent, pour piller, pour voler, pour violer, pour détruire, destabiliser l’Etat, ou les forces publiques, pour semer la terreur et la peur dissuasives, et enfin, pour tuer sans état d’âme, tout en pensant que Dieu est aveugle. Or, Dieu n’est pas aveugle…

Tout en rappelant aux assassins de Maître Dorval, que personne en réalité n’a le monopole de la violence, Le Ministère de la Culture et de la Communication tient ici à présenter ses sympathies aux parents et amis de la victime, Maître Montferrier Dorval, ainsi qu’à tous les professionnels du droit en Haïti, et à l’étranger, que ce crime barbare afflige .

Pradel HENRIQUEZ  Ministre.

LE/30/AOÛT/2020/

LE TOUT AU PLURIEL
MAGAZINE NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES.