lun. Sep 21st, 2020

Moyen-Orient Israël, Émirats arabes unis et Bahreïn ont signé des accords historiques sous l’égide de Trump

3 min read
Spread the love

This post has already been read 1566 times!

Le président Donald Trump, à côté du ministre des Affaires étrangères de Bahreïn Khaled ben Ahmed Al Khalifa, du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et du ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis Abdullah ben Zayed al-Nahyan, lors de la cérémonie de signature des accords d’Abraham à la Maison Blanche, mardi 15 septembre 2020, à Washington.

Le président Donald Trump, à côté du ministre des Affaires étrangères de Bahreïn Khaled ben Ahmed Al Khalifa, du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et du ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis Abdullah ben Zayed al-Nahyan, lors de la cérémonie de signature des accords d’Abraham à la Maison Blanche, mardi 15 septembre 2020, à Washington.

La rédaction de Ltp

Via FRANCE 24

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a signé mardi des accords historiques avec les Émirats arabes unis et Bahreïn, qui reconnaissent désormais l’État hébreu, sous l’égide du président américain Donald Trump, à la Maison Blanche. Le président américain a évoqué l’avènement d’un “nouveau Moyen-Orient”.

Après l’annonce, la signature. Le 13 août, Israël et les Émirats ont annoncé avoir conclu, sous l’égide des États-Unis, un accord historique qui fait de la monarchie pétrolière du Golfe le troisième pays arabe à reconnaître l’État hébreu, après l’Égypte et la Jordanie. Bahreïn a décidé la semaine dernière d’en faire autant. Mardi 15 septembre, les Émirats et Bahreïn doivent donc signer les accords de normalisation avec Israël lors d’une cérémonie à la Maison Blanche.

“Quand je suis arrivé, on m’avait dit que ce serait impossible”, s’est félicité mardi matin le président des États-Unis Donald Trump, assurant que “beaucoup d’autres” pays arabes suivraient cet exemple, ainsi que les Palestiniens.

Les Émirats arabes unis ont, eux, défendu mardi leur décision de nouer des relations officielles avec Israël. “J’espère que l’accord fera baisser la tension et favorisera le dialogue” dans la région, a déclaré, mardi, le ministre d’État des Émirats aux Affaires étrangères, Anwar Gargash, lors d’une conférence de presse virtuelle, affirmant que cette entente n’était “dirigée contre personne”.

Une poignée de main ?

Une poignée de main historique entre le dirigeant israélien et les ministres des Affaires étrangères des Émirats, Cheikh Abdallah ben Zayed Al-Nahyane, et de Bahreïn, Abdel Latif al-Zayani, n’est pas exclue, a déclaré un haut responsable américain, soulignant que tous les participants auront auparavant été testés au Covid-19.

Les Émirats et Bahreïn, des monarchies sunnites, partagent avec Israël une animosité envers l’Iran chiite, ennemi numéro un de Washington dans la région.

Dans le même temps, des centaines de manifestants brandissant des drapeaux palestiniens protestaient en Cisjordanie occupée, à Naplouse et Hébron, et dans la bande de Gaza contre ces accords, qualifiés par les Palestiniens de “trahison” à leur cause.

Avec AFP et Reuters

ISRAËL
ÉTATS-UNIS
ÉMIRATS ARABES UNIS
BAHREÏN
CONTENUS LIÉS
Les Émirats arabes unis abrogent la loi de boycott d’Israël

Bahreïn va autoriser les vols entre Israël et les Émirats au-dessus de
son territoire

Israël scelle son entente avec les Émirats et Bahreïn à la Maison Blanche.

LA RÉDACTION DE LTP !!!
Le15 septembre 2020
VIA FRANCE 24.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE.

NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES.

Facebook Comments

This post has already been read 1566 times!

Partagez nos articles
0Shares

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Supportez Nous

Copyright © All rights reserved. | Legend Global Tech by PierreFils Fleurissaint.
Translate »